200 Works

Méthodologie de dimensionnement des protections de digues contre les érosions externes

Fabienne Mercier, Bernard Jacopin & Cyril Jousse Jousse
La Durance est un cours d’eau dont le fonctionnement a été profondément perturbé par les aménagements de la chaine hydroélectrique. Au cours du 20ème siècle, l’espace de mobilité de la Durance a été fortement réduit par la raréfaction des épisodes morphogènes combinée à d’importantes extractions de graviers, qui ont facilité l’explosion végétale d’une part et la multiplication des infrastructures d’autre part. Après environ 30 ans sans crue notable, les importants désordres observés suite à la...

Géo-membranes en PVC-P sur des barrages français : retour d’expérience et innovation

François Delorme, Olivier Bory, Alberto Scuero & Gabriella Vaschetti
Au début de 2018, à la connaissance des auteurs, la France est l’un des pays au monde avec le plus grand nombre de barrages et bassins imperméabilisés en réhabilitation par Dispositifs d’Etanchéité en Géomembranes (DEGs) de type PVC-P. Cette communication présente une vue d'ensemble des solutions de réparation avec DEG adoptés en France, divisés par type de barrages, en traitant les problèmes typiques de chacun, soit du point de vue de la conception, soit du...

Apports et limites des calculs cycliques pour l’analyse du comportement des barrages-voûtes

Mathieu ROY, Nicolas ULRICH, Frédéric ANDRIAN, Vincent MOUY, Xavier MOLIN & Patrice ANTHINIAC

Entrapment of drift wood at ogee-crested spillways with piers : Influence of woody debris characteristics on blocking probabilities

Paloma Furlan, Michael Pfister, Jorge Matos & Anton J. Schleiss
Spillways are safety elements of dams that allow to release floods. They spill water to avoid overtopping with its potential structural damages at the dam and the downstream environment. Nevertheless it may be unsafe to assume that a flood only carries clear water. Large woody debris (LWD) are often transported by rivers into reservoirs during heavy rainfall events. There is still a lack of knowledge regarding the behaviour of LWD at spillway inlets. The accumulation...

Approche synthétique des dommages incrémentaux dus à une rupture de barrage par surverse en crue : cas du barrage du LAC AU DUC

Adeline Thomas & Le Gal Arnaud
Le barrage du Lac au Duc est implanté depuis le XIIIème siècle sur le cours de l’Yvel dans le Morbihan. Sa retenue de 3,7 Mm3 est essentielle aux besoins en eau potable du département, gérés par Eau du Morbihan. L’ouvrage en remblai présente un niveau de risque relativement élevé révélé par les études de diagnostic récentes. Un meilleur système d’évacuation des crues est analysé à travers une analyse coût-bénéfice (ACB) afin d’évaluer la pertinence du...

Digues et petits barrages en terre : un appareillage permettant de simuler une surverse in situ

Fabienne Mercier, Charrier, Stéphane Bonelli, Sylvie Nicaise, Naïm Chaouch, Yves Gremeaux, Faustine Byron & Li-Hua Luu
La rupture d’une digue fluviale suite à la survenue d’une crue dépassant la crête de l’ouvrage constitue l’un des scénarios incontournables de l'étude de dangers. Il est capital de quantifier la résistance à la surverse. Des essais à petite échelle au laboratoire sont exclus, du fait de l’absence de similitude pour un phénomène d’écoulement à surface libre sur forte pente avec érosion d’un sol cohésif. Par ailleurs, apporter le sol de digue dans un canal...

Analyse des montées de pression d’eau des barrages en terre avec prise en compte de la non saturation

Luc BOUTONNIER, Dino MAHMUTOVIC, Marc KHAM, Vinicius ALVES FERNANDES, Philippe KOLMAYER & Jean-Jacques FRY

Evaluation du potentiel d’affouillement des fosses de dissipation en aval de barrages – retours sur la conception du barrage de Janneh et sur l’exploitation du barrage de Yate

Thomas PINCHARD, Benoît BLANCHER, TSerge ROUSSIN, Lucie ALAZARD & Pierre-Etienne LOISEL

Travaux d’injection des fissures du barrage de Bimont

Romain Giunti, Katia Laliche, Christine Noret & Loïc Sabau
Le barrage de Bimont est un barrage voûte à double courbure de 87 m de hauteur. Il comprend côté rive droite 4 zones affectées par une réaction sulfatique interne à l’origine d’un gonflement du béton qui a provoqué le développement d’un réseau de fissures ainsi qu’une ouverture des joints de construction. Les conséquences de ce phénomène sont une modification de l’état de contraintes et une perte du monolithisme de l’ouvrage. Le gonflement étant aujourd’hui quasiment...

Contrôles non destructifs de type ACFM sur le blindage de la vidange de fond du barrage de Génissiat

Nicolas Crocheton
La méthode ACFM est une technique relativement récente pour le contrôle de défauts sur des éléments métalliques. Elle est basée sur l’exploitation des courants de Foucault pouvant être diffusés en surface de pièces brutes ou de cordons de soudure. Cet article se propose de présenter les principales caractéristiques de cette méthode ainsi qu’un cas d’application au travers du diagnostic du blindage de la vidange de fond du barrage de Génissiat ; ceci dans le but...

Cisaillement au contact béton-rocher des barrages-voûtes : premier retour sur la mise en application des recommandations CFBR

Emmanuel ROBBE, Grégory COUBARD & Willy TSOPMO KEUMEDJIO

Justification de la stabilité des digues et barrages en sols traités

Pierre AGRESTI, Jean-Rémi LHERBIER, Nicolas NERINCX, Cédrine ALLEON, Stéphane BONELLI, Jean-Jacques FRY & Pierre COCHET

Étude sur modèle réduit de la chambre de mise en charge de l’aménagement hydroélectrique des chutes de Rusumo (Rwanda/Tanzanie)

Sébastien Derrien & Thierry Vincent
L’aménagement hydroélectrique des chutes de Rusumo est composé d’un barrage de dérivation équipé de vannes segments, d’un ouvrage de prise d’eau, d’un tunnel d’amenée à surface libre, d’une chambre de mise en charge desservant 3 conduites forcées, et d’une centrale située quelques centaines de mètres en aval des chutes. La chambre de mise en charge doit garantir une transition hydraulique satisfaisante entre le tunnel d’amenée et les conduites forcées. Dans le cadre de la conception...

Utilisation de tirants actifs pour le confortement des barrages – Retour d’expérience et étude de cas

François Morel, Guillaume Veylon, Paul Royet, Alexis Piron & Akim Salmi
Le vieillissement des barrages et les évolutions réglementaires visant à augmenter le niveau de sureté des ouvrages ont conduit à la réhabilitation de nombreux ouvrages en France comme à l’étranger. La solution de confortement consistant à mettre en place des tirants actifs s’est développée progressivement depuis les années 1970 et est aujourd’hui envisagée dans de nombreux projets en cours. L’utilisation des tirants d’ancrage pour le confortement des barrages n’a pas fait l’objet de synthèse récente...

Application de la méthode des dommages incrémentaux relative aux évacuateurs de crues de barrage en France : proposition d’un cadre méthodologique par un groupe de travail du CFBR

Aelbrecht Denis , Blancher Benoit Blancher , Adeline Thomas, Carvajal Claudio , Frossard Etienne , Mazel Didier , Guilbaud Claude , Lefebvre (Vincent , Le Delliou Patrick, De SaintSeine Jacques & Ouf David
Fin 2013, le Comité Français des Barrages et réservoirs (CFBR) a lancé un nouveau Groupe de Travail (GT) visant à développer et si possible, tester une méthode transposant le concept des « dommages incrémentaux » dans le contexte Français pour le dimensionnement ou la vérification des évacuateurs de crue de barrage. La présente communication dresse un bilan provisoire quasi-final des travaux de ce GT-CFBR. Les principales étapes méthodologiques sont décrites, en insistant sur la référence...

Modélisation du comportement au séisme des remblais saturés avec Code-Aster

Philippe KOLMAYER, Astrid MONDOLONI, Marc KHAM & Vinicius ALVES FERNANDES

Quand une approche en cote de danger permet d’optimiser le projet de sécurisation d’un barrage BCR

Julien GOLETTO, Eric VUILLERMET & Nicolas JUANOLA

Contrôle de l’érosion dans les bassins de réception à l’aval d‘évacuateurs de grands barrages : une méthode simplifiée de conception et ses applications

Etienne Frossard
L’article présente une méthode originale de conception des ouvrages de restitution en sortie d’évacuateurs de crues, visant à contrôler les risques d’érosion à l’aval, moyennant une optimisation rationnelle de la distribution des débits évacués sur la zone d’impact. La méthode est fondée sur une schématisation simplifiée mais rationnelle des actions hydrodynamiques agressives dans les bassins de réception, comprenant l’évaluation des effets des pressions dynamiques, tant en valeurs moyennes qu’en fluctuations de pression, permettant de déterminer...

Application des méthodes d’analyse de fiabilité pour l’évaluation de la sûreté des barrages existants

Claudio CARVAJAL, Laurent PEYRAS, Anthony MOUYEAUX, Pierre BREUL, Xiangfeng GUO & Daniel DIAS

Les mesures de réduction de risque sur le barrage voûte des CAMMAZES : une valeur ajoutée des études réglementaires

Jellouli Moez , Tena Emilio, Pépin Nicolas, Lino Michel Lino & Fully Olivier Fully
Barrage voute des Cammazes. Mesures de réduction de risques. Le barrage des Cammazes est une voûte à double courbure de 70 m de hauteur créant une retenue de 18,8 hm3. Construite entre 1954 et 1958, elle est représentative de la génération des barrages voûtes français construit dans cette période. L’étude de dangers et la revue de sûreté (réglementation sur la sécurité des barrages), réalisées par ISL en 2012 et 2014, ont permis de confirmer le...

Gestion de crue : parle-t-on de la même chose pour un SPC ou pour un barrage ? Témoignage du SPC sur la gestion d'une crue de la Dordogne

Sylvain Chesneau, Chloé Dequeker & Yan Lacaze
La procédure de vigilance crue des Services de Prévision des Crues (SPC) de l’État, consiste à qualifier le risque de débordement dans les 24 heures à venir sur un tronçon de rivière. Or des ouvrages contrôlent majoritairement le régime de certaines rivières jusqu’à des niveaux dépassant les premiers débordements, soit, ce que l’on peut qualifier de crue. Par ailleurs, les barrages sont dotés de consignes d’exploitation réglementaires en crue qui répondent à des exigences de...

Prise en compte du risque crue dans la préparation d’un chantier. Cas des travaux du barrage de Record

Fabien Dabertrand & Julien Vermeulen
La réévaluation de la valeur de la crue de projet au droit du barrage de Record a conduit EDF à dimensionner un nouvel ouvrage d’évacuation des crues. La solution retenue a consisté au remplacement des 4 vannes segments existantes par 4 déversoirs en touches de piano (PKW). Le risque crue et le risque de noyage du chantier ont été analysés dès la phase étude. En phase travaux, les matériels et ouvrages provisoires ont été dimensionnés...

Évaluation du risque induit par les glissements de terrain : du modèle géologique de glissement aux estimations de hauteurs de vague et de risque pour le barrage

Viard Thomas , Castanier Gilbert , Aelbrecht Denis( , Chulliat Olivier & Vaysse François
Comme le rappelle l’actualité récente au réservoir du Chambon, les glissements de terrain peuvent constituer un enjeu majeur pour la sûreté de barrages. En effet, le risque lié à la génération et à la propagation de vagues dans les réservoirs par de tels glissements peut avoir des conséquences potentiellement dramatiques autour des retenues et à l’aval des réservoirs, comme au Vajont en 1963 en Italie tuant 2 000 personnes. Des outils récents issus de la...

Un recours croissant aux robots d'inspections et drones pour les barrages et les digues

Gaétan Dautois, Benjamin Coutand & Nicolas Trolonge
Les inspections visuelles sont un des piliers de l’auscultation et de la surveillance des ouvrages, en particulier les ouvrages hydrauliques. Ces inspections ont été inscrites dans les premières règlementations portant sur les barrages et ont été maintenues à chaque évolution de ces textes. La décennie écoulée a donné naissance à des robots d’inspection, notamment aériens et sous-marins, élargissant très largement le périmètre des inspections en s’affranchissant de conditions d’accès jugées jusqu’alors difficiles voire impossibles pour...

Modélisation tridimensionnelle de l’évacuateur de crue du barrage de la Verne

Julien Schaguene, Olivier Bertrand, Pierre-Etienne Loisel & Caroline Girard
La modélisation numérique des écoulements hydrauliques complexes bénéficie des nouveaux moyens de calcul et devient un outil chaque jour plus performant, permettant d’appréhender des phénomènes avec une précision et une fiabilité croissante. Elle devient par conséquent une alternative crédible à la modélisation par modèle réduit. Construit en 1991, le barrage de la Verne est un ouvrage zoné en terre, à noyau central étanche en matériau argileux avec recharges en enrochements. Alimenté par la Verne, sa...

Registration Year

  • 2017
    90
  • 2018
    59
  • 2019
    51

Resource Types

  • Text
    196
  • Event
    4