85 Works

Socialisation

INEDUC INEDUC
De janvier 2012 à octobre 2015, l’Unité Mixte de Recherche CNRS 6590 « Espaces et Sociétés » (ESO), le Centre d’Études et de Recherches sur les Qualifications (CEREQ) accompagné de la Plateforme Universitaire des Données de Caen (PUDC), le Groupement d’Intérêt Scientifique Môle Armoricain de Recherche sur la SOciété de l’Information et les Usages d’INternet (M@rsouin), le Centre de Recherche sur l’Éducation les Apprentissages et la Didactique (CREAD) et le Pôle Régional de Recherche et...

Rawls reloaded. De la justice à la justice spatiale

Mélanie Le Guen
Cette recension de l’ouvrage Théorie de la justice spatiale. Géographies du juste et de l’injuste tente d’identifier quelques-uns des ressorts de l’exercice d’écriture que constitue une telle somme. Cet ouvrage à six mains montre, à partir d’enquêtes réalisées en France, en Suisse et au Portugal, que les individus sont capables de réfléchir sur les interactions entre l’espace et la justice, mais surtout d’exprimer leurs propres conceptions de la justice, en s’appuyant sur leurs expériences d’habitants....

Vers un nouveau « régime de consommation » ?

Corinne Delmas
Qu’est-ce que la consommation ? Comment écrire son histoire ? Qui consomme quoi en France ? De quelle manière ? Peut-on parler d’un vaste mouvement de démocratisation ? Autant de questions traitées dans La révolution matérielle. Une histoire de la consommation, grande fresque embrassant trois siècles d’histoire nationale, économique, sociale, mais aussi matérielle, que nous propose Jean-Claude Daumas. Distinguant cinq périodes, l’auteur évoque l’évolution du « monde des biens » et de leur consommation du...

Quand la biogéographie métagénomique reconfigure les spatialités.

Sonia Dheur & Sven Saupe
La technologie métagénomique, basée sur les performances nouvelles du séquençage de l’ADN, pose comme horizon la détection exhaustive des ADNs présents dans un environnement (naturel ou urbain, bâti public ou domestique, corporel superficiel ou intime) et la caractérisation biologique fonctionnelle de la communauté des vivants (humains ou non-humains, micro- ou macroscopiques) de toute portion d’espace. Dans cette perspective, nous proposons ici une analyse critique des mises en œuvre récentes, en milieu naturel ou urbain, de...

Pourquoi les SDF meurent dans les rues ?

Stéphane Rullac
Comment expliquer l’existence de milliers de SDF dans les rues, dont la résidentialisation de l’espace public cause la mort de plusieurs centaines d’entre eux chaque année ? Pourquoi le corps social autorise une telle règle sociale aux conséquences dramatiques, malgré l’horreur qu’elle suscite ? Selon quelle norme nous acceptons tous cette modalité de fonctionnement social, qui se pérennise depuis 1992 ? C’est à la lumière de la lecture combinée de Jean-Jacques Rousseau, Michel Foucault et...

Agrandir la parole des habitants.

Laetitia Overney
Cet article propose un retour sur enquête. Il expose une recherche ethnographique, et ses enjeux politiques, à Lyon dans les années 2000, dans le grand ensemble de la Duchère en pleine rénovation urbaine. Comment se positionner dans une période de forte conflictualité entre les autorités publiques, porteuses du nouveau projet urbain, et les habitants mobilisés en collectifs pour l'amender ? Comment restituer les prises de parole et les activités habitantes ? Près de dix ans...

Les rythmes indisciplinés.

Claire Pelgrims & Armelle Hausser
Cet essai invite à réfléchir à l’existence de rythmes indisciplinés, c’est-à-dire les manières de fluer personnelles qui entrent en tension avec la tonalité d’une situation donnée et induisent une recomposition du rythme collectif. Cet article questionne les différents dispositifs de l’aménagement urbain qui imposent un rythme et permettent une « mise en cadence » des mobilités et de l’expérience ou, au contraire, offrent des appuis à la performance de rythmes dissonants, alternatifs. Dans la première...

Dans le brouillard du projet urbain.

Américo Mariani
Cet article donne à voir une étape d’une recherche en cours sur la transformation de l’espace et les possibilités de subjectivation politique qu’elle donne ou pas. Située à Toulouse, elle prend place dans un moment particulier d’intensification du projet urbain, dans une ville déjà profondément marquée par les transformations. Partant du dit « projet urbain », l’auteur prend acte d’une dissolution de son objet, la Ville, dans la multiplicité des expériences qui constituent l’urbain. Commence...

La puissance de la non-fiction créative au service d’un féminisme balbutiant.

Christophe Premat
L’enjeu de cet article est d’analyser les ressorts d’une expérience de violence institutionnelle subie par une femme devenue présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane. Le recours à la non-fiction créative permet de dénoncer l’exclusion systématique des femmes des sphères du pouvoir aux Antilles.

Les pratiques touristiques : transgression normalisée ou norme transgressive ?

Lauriane Létocart
À partir d’un espace touristique très normé spatialement et culturellement, le littoral baltique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, l’article propose de questionner le rapport entre normes et pratiques touristiques. Certains aménagements, comme les délimitations des plages naturistes, textiles et canines, attestent d’une volonté des acteurs publics de réglementer les pratiques touristiques, répondant dès lors à une dimension politique de la norme. Si ces normes spatiales sont bien conscientes chez les touristes allemands, elles apparaissent toutefois plus formelles qu’effectives,...

Lieux d’urbanité, lieux de touristicité.

Vincent Coëffé & Jean-René Morice
Le tourisme, phénomène urbain, investit une grande diversité de lieux dont la fonction n’est pas a priori dédiée à ce phénomène. Parmi ces lieux peuvent figurer les grands magasins, pourtant régulièrement absents des statistiques officielles associées aux « sites touristiques ». Cet article propose ainsi de pointer cet « oubli », tout en montrant le processus permettant de mettre au jour la mise en tourisme de certains grands magasins, dont le paradigme serait les Galeries...

S’initier au merveilleux.

Robin Susswein & Edgar Tasia
Certaines expériences subjectives « merveilleuses », dont l’intensité et la teneur émotionnelles n’ont d’égale que le manque de mots pour en témoigner, ont fait l’objet d’études socio-anthropologiques en tant qu’« expériences d’enchantement ». Comment qualifier ce type d’expériences ? Mais aussi, à quoi tiennent-elles ? Quelles conditions peuvent contribuer à leur émergence ? En s’appuyant sur l’étude ethnographique de deux pratiques initiatiques (le « Gamarada » et la « Communication animale intuitive »), les auteurs...

Mal-habiter et malaise dans l’habiter : Pour un dialogue entre géographie et psychanalyse

En réponse à la formule du « mal-habiter » proposée par X. Bernier, O. Lazzarotti, et J. Levy (2020), l’auteur soumet l’hypothèse d’un « malaise dans l’habiter », en référence notamment aux théories de S. Freud et de J. Lacan. Là où le « mal-habiter » indiquerait une insatisfaction de l’habitant référée aux conditions extérieures et sociales, le « malaise dans l’habiter » témoignerait d’une insatisfaction inhérente au fait même d’habiter, trace d’un inhabitable au...

Odyssées minuscules.

Xavier Bernier, Olivier Lazzarotti & Jacques Lévy
La vie quotidienne des humains ordinaires est remplie d’aventures ou de mésaventures, mais de moins en moins de tragédies car la densité croissante des interactions avec leurs semblables les protège des catastrophes et les propulse même souvent vers des fins heureuses. N’est-ce pas là une caractéristique émergente du monde contemporain ?

La justice spatiale prend place.

Jacques Lévy, Ana Póvoas & Jean-Nicolas Fauchille
L’ouvrage Théorie de la justice spatiale (2018) est paru peu avant le déclenchement du mouvement des Gilets jaunes. L’importance des liens entre espace et justice présents dans le débat public qui s’est en suivi prouve que la dimension spatiale de la vie sociale est désormais perçue en France comme une composante non réductible aux autres, plus classiques, comme l’économique et la politique. Les concepts utiles pour penser cette dimension, proposés par le livre, répondent à...

Entre individu et société, le rapport à l’espace pour comprendre le processus de production du handicap

Cet article se propose de revenir sur le cadrage conceptuel et sur la méthodologie déployée pour objectiver individuellement, tout en analysant socialement, le rapport à l’espace de personnes ayant subi des lésions cérébrales acquises. Passant d’un état où elles étaient insérées professionnellement et socialement à un état où elles doivent apprendre à vivre avec leurs déficience, l’accident de la vie que ces personnes ont subi a totalement redistribué les cartes de leur existence et a...

Mises en chiffres, mises en cartes, mises en ordre du monde

, &

The State and Varieties of Space Economy

Ce dont on peut parler, il faut le dire.

Jacques Lévy
Les mutations qui affectent depuis des décennies l’ensemble des cartes électorales de l’Occident sont suffisamment nettes et convergentes pour permettre une description commune, assez simple à formuler et à formaliser. Pourtant, un certain nombre de travaux témoignent d’une réticence à intégrer des changements qui impliquent aussi des remaniements théoriques significatifs de la relation entre espace et politique dans les sociétés contemporaines. Cette difficulté d’une partie du monde de la recherche à se laisser déranger par...

Extension du domaine des sociétés.

Xavier Bernier, Olivier Lazzarotti & Jacques Lévy
L’espace circumterrestre et interplanétaire est l’objet de pratiques de conquête multiformes, qui interrogent le Monde dans ses dimensions. Quel sens donner aujourd’hui à l’habiter hors de la Terre ? C’est le propos de cet article, qui a pour point de départ les spectaculaires mises en scène récentes des innovations proposées par la société d’Elon Musk.

Déplacer les disciplines : le nouveau rôle des aires

Michael Lucken & Karoline Postel-Vinay
Nos sociétés apparaissent de plus en plus polarisées entre le camp des tenants de la « dé-mondialisation » et celui des inconditionnels du globalisme. Une telle polarisation occulte, en la caricaturant, la complexité du défi de la pluralité humaine et engendre un dilemme en partie illusoire entre quête de la généralité et prise en compte des particularités. Dans les sciences humaines et sociales, ce dilemme prend notamment la forme d’un débat récurrent sur la relation...

Un espace juste pour une société juste.

Jean-Nicolas Fauchille

Nous, le barabiku.

Xavier Bernier, Olivier Lazzarotti & Jacques Lévy
Le mot « barbecue » vient d’une langue arawak mais correspond à une pratique très ancienne. Elle a pu incarner un style de vie familial semi-communautaire, mais son arrivée dans l’espace public change la donne. Elle contribue à l’émergence d’une société des individus et d’un rhizome civil mondial.

Le rythme urbain : un outil de réflexion sur la reconfiguration de la morphologie de l’espace.

Tural Aliyev & Alireza Hashemi Behramani
L’étude du rythme et de ses éventuels impacts sur le milieu urbain est devenue importante ces dernières années. Aujourd’hui plus que jamais, l’étude du rythme en ville est transversale à plusieurs disciplines des sciences sociales. De ce fait, l’article a une approche transdisciplinaire et cherche à interroger les relations entre le rythme urbain et la morphologie de l’espace, pour contribuer à la réflexion des spécialistes qui s’y intéressent. La compréhension des relations entre les rythmes...

Registration Year

  • 2020
    31
  • 2019
    54

Resource Types

  • Data Paper
    85