84 Works

Sanctuaire et atelier de potier, IIe s. av. J.-C. – IVe s. (Hérault, Magalas, Les Terrasses de Montfo) : rapport de fouille archéologique 2016

Olivier Ginouvez, Pierre Rascalou & Stéphanie Raux
Aujourd’hui couverte par un lotissement, la parcelle D 253 de la commune de Magalas a été occupée entre la fin du IIe siècle av. n. è. et le milieu du IVe siècle, aux abords immédiats d’un oppidum (VIe-Ier siècle av. n. è.) comptant parmi les plus importants de la zone nord-biterroise. Le site abrite un sanctuaire à partir de la fin du IIe siècle av. n. è. Durant la période augustéenne, jusque dans le courant...

Château de Dourdan : étude du parement de la courtine sud-ouest et des salles sud-est (Île-de-France, Essonne, Dourdan) : rapport de fouille archéologique 2011

Philippe Lenhardt
L’opération menée en 2011 sur le château de Dourdan (Essonne) et, plus précisément, l’étude des courtines sud-ouest a permis de relocaliser le logis royal (Philippe II Auguste : 1165-1223) détruit au cours du siège de 1591. Ces découvertes et l’intérêt qu’elles ont suscité vis-à-vis de l’ensemble de ce château prestigieux, avec la réalisation d’une maquette « numérique » en 2012, amènent quelques remarques complémentaires au rapport d’opération, en guise de prolongement méthodologique, sur l’interprétation des...

3D pour l’archéologie : quelles interactions, pour quoi faire

Ronan Gaugne & Valérie Gouranton
Les techniques de production de données 3D, bien que de plus en plus utilisées par les archéologues, sont le plus souvent limitées à la production d’images 2D ou 3D. Au-delà des modes de visualisation de ces données, il convient de s’interroger sur leurs possibles interactions et usages. La réalité augmentée et la réalité virtuelle permettent d’envisager des interactions naturelles et/ou complexes avec les environnements numériques en 3D. Il s’agit d’interactions physiques, tangibles, ou encore haptiques...

Exploration, analyse et gestion d’environnements archéologiques virtuels

Jean-Baptiste Barreau
La numérisation des sites et des objets archéologiques permet de mieux comprendre leur fonctionnement et de proposer des reconstitutions de leur état passé. Cette technologie permet de restituer un « environnement archéologique 3D » constitué, en plus des architectures statiques, de simulations physiques et d’êtres vivants. Lorsque celui-ci est simulé à l’aide de techniques interactives et immersives de réalité virtuelle, on parle alors d’un « environnement archéologique virtuel » ; les archéologues peuvent l’explorer, l’analyser...

Condé-sur-Suippe : l’oppidum du « Vieux Reims » (Aisne, RD62) : rapport de fouille archéologique 2016

Bénédicte Hénon
L’opération de fouilles préventives menée en 2012 au cœur de l’oppidum de Condé-sur-Suippe/Variscourt concernait une surface de 1 200 m² dans l'enceinte de l'ancienne sucrerie. Cette fouille faisait suite à deux diagnostics (Bruno & Leroy, 2009 ; Hénon, Robert & Naze, 2011[2]) qui avaient mis en évidence l'existence de secteurs préservés au sein du site industriel. Un des intérêts de cette fouille est d’avoir, malgré la surface restreinte, livré un focus sur un nouveau secteur...

La conservation et la gestion des biomatériaux au sein du CCE d’Alsace

Héloïse Koehler, Agathe Mulot, Axelle Davadie & Magali Wunderle
Le Centre de Conservation et d’Étude (CCE) d’Alsace, porté par Archéologie Alsace, les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et la DRAC Grand Est, a été inauguré, en 2016, à Sélestat en vue d’améliorer la conservation et la gestion du mobilier archéologique à l’échelle de l’Alsace. Les biomatériaux sont particulièrement bien représentés au CCE, notamment parce que les principaux musées alsaciens, par manque de place et de locaux adaptés, ne peuvent parfois pas les accueillir...

Le stage « Archéologie environnementale » : une approche thématique et transversale des sciences naturelles appliquées à l’archéologie préventive

Muriel Boulen, Frédéric Broes, Cécilia Cammas, Benoît Clavel, Sylvie Coubray, Laurent Deschodt, Isabel Figueiral, Stéphane Frère, Matthieu Le Bailly, Blandine Lecomte-Schmitt, Sophie Martin, Pascal Verdin & Jean-Hervé Yvinec
La formation interne de l’Inrap « Archéologie environnementale » vise à présenter les apports des différentes disciplines bioarchéologiques et géoarchéologiques mises en œuvre pour une meilleure compréhension des activités humaines au cours du temps. Des exemples croisés sont présentés par thématique, comme la restitution du paysage, l’exploitation des milieux, les pratiques funéraires, artisanales, agro-pastorales et alimentaires. Les différents thèmes y sont traités de façon transversale, en hiérarchisant les apports et limites de chacune des disciplines...

De l’utilisation de la bioarchéologie pour la compréhension des architectures funéraires dans les sépultures médiévales

Stéphanie Desbrosse‐Degobertière, Cécile Paresys, Cécilia Cammas & Pascal Verdin
La compréhension de l’architecture funéraire a fait d’immenses progrès grâce au développement de la thanato-archéologie. L’étude de la taphonomie de la tombe permet d’appréhender une petite partie du processus funéraire tel que son aménagement interne. Cependant, un certain nombre de faits nous sont totalement invisibles sans un recours à d’autres sciences. Ainsi, quinze années de travaux menés en Champagne-Ardenne ont permis de révéler que, de façon récurrente, les squelettes retrouvés dans les tombes médiévales (principalement...

Cercles de l'âge du Bronze et exploitation rurale antique, Lamballe (La Grande Chapelle, Avenue Georges Clémenceau, Côtes d'Armor) : rapport de fouille archéologique 2016

Romuald Ferrette
La fouille préventive effectuée en 2013 à Lamballe dans les Côtes-d’Armor, au lieu-dit la Grande Chapelle, fait suite à un diagnostic réalisé en 2008 par É. Roy (Inrap). Étudiées sur une surface de 1,5 ha, les occupations se déploient sur le versant nord-est d’un plateau qui domine la vallée du Gouessant et dans un environnement archéologique particulièrement riche. Le site de La Tourelle, fouillé en 2006-2007 par S. Blanchet (Inrap), se trouve ainsi en rebord...

Occupation de l'âge du Bronze ancien, ensemble funéraire protohistorique, occupation agricole antique (Languedoc-Roussillon, Gard, Ligne Grande Vitesse, Contournement de Nîmes-Montpellier, Saint-Gervasy, Aubrespin, secteur 25) : rapport de fouille archéologique 2015

Pierre Séjalon & Cyril Gaillard
La fouille réalisée sur la commune de Saint-Gervasy, lieu-dit Aubrespin, fait partie d’un ensemble important d’opérations généré par la construction de la Ligne à Grande Vitesse entre Nîmes et Montpellier. Malgré la modestie du décapage (un peu moins d’un hectare), les découvertes archéologiques ont le mérite de documenter un secteur peu investi par l’archéologie. Plusieurs phases chronologiques ont été reconnues et toutes témoignent d’occupation peu étendues et de courte durée. À proximité du cours du...

L'occupation d'une terrasse en rive droite du Lot du Bronze final au XIIe siècle ap. J.-C. (Aquitaine, Lot-et-Garonne, Saint-Sylvestre-sur-Lot, Bourg Est et Bourg Nord, ZAC de La Mariniesse) : rapport de fouille archéologique 2015

Marie-Luce Merleau
L’opération archéologique réalisée à Saint-Sylvestre-sur-Lot est le prolongement d’un diagnostic mené par Frédéric Sergent (2010) sur environ 10 ha, dont les résultats étaient suffisamment riches et pertinents pour qu’ils conduisissent le service régional de l’Archéologie à prescrire l’ouverture d’une fouille sur un secteur de 3,2 ha. Les résultats de cette fouille sont ici directement livrés à la suite des expertises réalisées par la Commission territoriale de la recherche archéologique de l’interrégion Sud-Ouest. Localement le secteur...

Aux dimensions de l’image dans l’étude des représentations gravées néolithiques

Serge Cassen & Valentin Grimaud
En voulant témoigner des gravures qu’ils apercevaient sur les rochers, les stèles et les parois des tombeaux néolithiques de l’Europe occidentale, les premiers archéologues en recherche d’une représentation tentent de restituer la morphologie des supports par le jeu de la lumière sur le relief de la pierre. Mais par une volonté compréhensible de clarifier les tracés en éliminant le détail naturel, la troisième dimension va progressivement se perdre jusqu’à atteindre, dans la seconde moitié du...

Le diagnostic comme outil de connaissance d’une agglomération antique : l’exemple de Saint-Chéron (Essonne)

Vincent Goustard & Christian Piozzoli
Saint-Chéron est une commune rurale de l’Essonne. Durant le XIXe siècle, des vestiges gallo-romains sont fortuitement mis au jour lors de travaux réalisés aux abords du hameau de Saint-Évroult. Il s’agit de bâtiments maçonnés parfois munis de caves, d’un hypocauste, d’un bassin de redistribution associé à de petits aqueducs mais aussi de quelques puits ou de fours domestiques. En 2008, un diagnostic archéologique préventif confirme l’existence d’une agglomération secondaire gallo-romaine. À la même époque, l’évolution...

La maison de convalescence du gouverneur Tardy de Montravel (1861-1865) : Guyane, Rémire-Montjoly : rapport de fouille archéologique 2017

Mickaël Mestre
Les opérations archéologiques de diagnostic et de fouilles menées entre 2014 et 2016, sur la colline de Montravel répondaient à une demande de la Collectivité territoriale de la Guyane en préalable à un projet d’aménagement touristique du site. Réalisée en 2014, la phase de diagnostic a concerné l’ancien jardin d’enfants aménagé sur le plateau, où ont été retrouvés les vestiges des constructions lancées par le gouverneur Montravel, dans la seconde moitié du XIXe siècle. La...

Du XIe au XVe siècle : dans l’aire d’influence du repaire noble de Borie Porte (Aquitaine, Dordogne, Trélissac (24), Borie Porte) : rapport de fouille archéologique 2016

Marie-Christine Gineste
Borie Porte, sur la commune de Trélissac (24), est implanté à l’est de Périgueux, en rive droite de l’Isle dont la vallée présente dès le Paléolithique un fort potentiel archéologique. Ce qui est aujourd’hui une zone d’activité d’une vingtaine d’hectares a donné lieu en 2009 à un diagnostic archéologique (Fourloubey, 2010). La mise en évidence d’une occupation médiévale originale, centrée autour de l’extraction de grèzes (limons et castines calcaires) a justifié la prescription d’une fouille...

Méthode de diagnostic appliquée à un site historique peu fouillé : Tarquimpol (Moselle, Grand Est)

Deborah Sebag
En septembre 2011, la Conservation départementale d’archéologie de Moselle a été sollicitée par la mairie de Tarquimpol avant l’aménagement d’un système d’assainissement. Situé à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Metz, Tarquimpol est un des sites majeurs de l’archéologie mosellane. Durant l’Antiquité, il se situe à un carrefour routier de l’axe Metz-Strasbourg. Représenté sur la Table de Peutinger (Decempagi), il est également mentionné dans l’Itinéraire d’Antonin et dans les textes d’Ammien Marcellin et de...

La Bioarchéologie en France : état des lieux, enjeux et perspectives

Rose-Marie Arbogast & Margareta Tengberg
La bioarchéologie est l’étude des vestiges biologiques recueillis dans le cadre de fouilles archéologiques tels que les restes végétaux et animaux, mais aussi leurs composants physico-chimiques, génétiques et les traces de substances organiques (lait, graisses, cires…). Elle regroupe un très large éventail d’approches et de disciplines : archéozoologie, archéobotanique, analyses chimiques, isotopiques ou moléculaires, menées à des échelles très diverses et envisagées de façon croisée. Son évolution récente est marquée par un important renouvellement tant...

Archéobios : Archives biologiques et biomatériaux en contexte archéologique

Isabelle Rodet-Belarbi, Lionel Gourichon & Isabelle Théry-Parisot
L’école thématique Archéobios (I. Théry-Parisot et L. Gourichon, CEPAM-UMR 7264) a été conçue comme un trait d’union entre les archéologues et les spécialistes, souvent absents sur le terrain. Les restes biologiques sont des archives archéologiques au fort potentiel informatif dont les traces sont parfois ténues et fragiles. Leur étude répond à des exigences d’échantillonnage, de prélèvement, de conservation spécifiques à chaque matériau, et à des problématiques précises. Si les gestes lors des fouilles sont une...

La dendrochronologie : potentialités et nouveaux enjeux pour l’archéologie

François Blondel, Vincent Labbas, Lisa Shindo & Camille Noûs
La dendrochronologie, méthode de datation qui étudie la variation des largeurs de cernes de croissance des arbres, est habituellement utilisée en archéologie pour obtenir une datation absolue. Le dialogue et le partage de données entre les différents acteurs de la discipline sont nécessaires afin de fiabiliser les résultats. L’analyse des bois archéologiques ne se limite toutefois pas à cette seule datation et de nouvelles approches voient le jour permettant l’émergence de nouveaux champs de recherche...

Nouveau protocole de prélèvement et de préparation des macro‐charbons pour une généralisation des études anthraco‐chronologiques

Benoit Brossier, Philippe Poirier, Christophe Vaschalde, Isabel Figueiral , Lucie Chabal & Marylise Marmara
Les développements méthodologiques en anthracologie permettent actuellement d’obtenir des spectres de fréquences de taxons représentatifs des environnements passés, moyennant des conditions précises d’échantillonnage et de tamisage. Pourtant, d’autres informations sont disponibles dans les charbons de bois, en particulier ceux de taille pluricentimétrique. Depuis le début des années 2000, plusieurs recherches se fondent sur les informations de morphologie des cernes (courbure, largeur, etc.) des charbons de bois retrouvés en contexte archéologique, afin de répondre à des...

« L’occasion fait le larron » : pour une meilleure intégration du potentiel documentaire des diagnostics archéologiques « négatifs » réalisés en contexte de plaine alluviale

Olivier Brun, Henri-Georges Naton, Laurent Brou, Caroline Schaal & Guillaume Jamet
La phase de diagnostic est la première d’une intervention archéologique. Elle est primordiale pour les géoarchéologues car, en cas de non découverte de vestiges ou de structures archéologiques, elle constitue l’unique occasion d’accéder aux séquences stratigraphiques. Les secteurs de fond de vallée, par la puissance de leurs enregistrements sédimentaires et la bonne conservation des écofacts, sont des zones indispensables à la compréhension des évolutions morphosédimentaires et environnementales des bassins versants. Il convient de les considérer...

Riom, Chemin des Vignes (Puy-de-Dôme, Auvergne) : rapport de fouille archéologique 2015

Fabrice Gauthier
La commune de Riom est une des trois villes médiévales de la Limagne avec Montferrand et Clermont sur la voie Regordane, qui relie le bassin parisien au Languedoc. Au début du Moyen Âge, le site est à mi-distance entre Riom et l’abbaye mérovingienne de Mozac. La fouille a révélé une occupation du haut Moyen Âge (IXe s.), non stratifiée, composée d’un bâtiment d’habitation excavé et d’une petite construction sur poteaux, implantés dans deux parcelles laniérées...

Bioarchéologie : synthèse et perspectives

Frédéric Séara
Les 31 communications et 11 posters proposés durant les deux journées du séminaire Bioarchéologie : minimums méthodologiques, référentiels communs et nouvelles approches ont permis de préciser les apports des différentes disciplines à l’analyse et à la caractérisation des sites archéologiques, tout en soulevant la question centrale de la place actuellement réservée à la bioarchéologie. C’est sous le signe de la richesse, de la variété et de la complémentarité que ce sujet de l’inscription de la...

Indices de fréquentation au Néolithique ancien et occupations du Bronze final au second âge du Fer, au pied du Mont Berru (Berru - Marne, « La Maladerie ») : rapport de fouille archéologique 2014

Florie Spiès
La fouille réalisée sur la commune de Berru (Marne) au lieu-dit « La Maladrerie », se situe au pied du versant nord du mont de Berru, butte témoin du plateau tertiaire d’Île de France. Si le secteur est réputé pour ses découvertes lithiques préhistoriques, il l’est surtout pour ses nécropoles du début du second âge du Fer. Ces anciennes fouilles de la fin du XIXe et du début du XXe siècle ont contribué à définir...

Poitiers, « Puygarreau-Sud » et « Les Jardins du Puygarreau » : Nouveau éléments pour la connaissance de la genèse du quartier : rapport de fouille archéologique 2014

Frédéric Gerber
Il n’est pas commun qu’une opération d’archéologie urbaine apporte une masse d’informations aussi exceptionnelle que celle des fouilles réalisées à Poitiers, rue du Puygarreau, en 2012. Couplée aux connaissances issues des fouilles poitevines antérieures, ou bien encore des surveillances de travaux réalisées entre 2010 et 2018, elles ont permis de faire un bond en avant dans la compréhension de la morphogénèse de la ville, des origines jusqu’à l’époque Moderne.

Registration Year

  • 2022
    10
  • 2021
    24
  • 2020
    44
  • 2019
    6

Resource Types

  • Text
    84

Affiliations

  • Institut National de Recherches Archéologiques Préventives
    54
  • French National Centre for Scientific Research
    12
  • Ministry of Culture
    3
  • National Museum of Natural History
    2
  • Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires
    1
  • University of Rennes 1
    1
  • University of Rennes 2
    1
  • Ministry of Culture
    1
  • University of Nantes
    1
  • University of Franche-Comté
    1