108 Works

Pour une ville culturelle et touristique : retour sur une stratégie nantaise

Basile Michel
Pour tourner la page de l’industrie, Nantes a fait le pari de la culture dès les années 1990. Initiée par quelques acteurs majeurs comme Jean-Marc Ayrault et Jean Blaise, cette stratégie a accéléré le changement d’image de la ville et contribué à en faire la métropole attractive qu’elle est devenue. Des Allumées au Voyage à Nantes jusqu’au projet de l’Arbre aux Hérons, la ville se distingue par la continuité et l’ampleur de sa politique mobilisant...

« Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es », La division socio-résidentielle dans l’agglomération caennaise

Etienne Walker
L’agglomération caennaise (au sens Insee) apparaît socialement divisée entre, d’une part, l’ouest et l’est, et d’autre part, le centre et la périphérie. La position sociale des habitants et le marché du logement expliquent en partie cette organisation. En effet, les emplois, les services et les aménités (ensemble d’éléments qui rendent un lieu avantageux pour y habiter) ne sont pas répartis de manière homogène. L’hypercentre apparaît à ce titre très convoité, les logements étant plus disponibles...

Comment les femmes perçoivent-elles les espaces publics ?

Eugénie Le Bigot
Les femmes et les hommes ne se déplacent pas toujours de la même manière dans les rues piétonnes, ne pratiquent pas les places, les squares, les arrêts de transports en commun ou encore les galeries marchandes ou les centres commerciaux de la même façon. Selon les moments de la journée, on constate des usages différents, des lieux préférés à d’autres tout comme des stratégies d’évitement. Si en théorie les espaces publics ou semi-publics sont accessibles...

Les promoteurs privilégient les centres urbains pour construire les résidences seniors

François Madoré & Béatrice Chaudet
Les résidences services seniors sont en plein développement en France, comme l’illustre le cas de l’aire urbaine de Nantes où leur nombre a doublé entre 2014 et 2019. Elles proposent pour l’essentiel une offre locative à destination des seniors des classes moyennes et supérieures. Leur logique d’implantation est très métropolitaine, et elles bénéficient d’un environnement urbain riche en commerces et services.

Le troisième déménagement de l’histoire du Marché d’intérêt national de Nantes (MIN)

Pierre Guillemin & Christine Margetic
Le transfert du MIN, qui accueille notamment une centaine de grossistes en fruits et légumes, sur le Parc Océane Nord de Rezé a fait grand bruit dans la presse entre 2018 et 2019. Les causes de ce transfert sont multiples, à commencer par la fin (en 2030) de la concession accordée à la société d’économie mixte Loire Océan Développement et des activités portuaires quai Wilson, le déplacement des terminaux fruitiers à Saint-Nazaire, et surtout la...

Avant la « voiture pour tous »

batardy christophe
L’aménagement urbain et les politiques publiques visent aujourd’hui à limiter la place de la voiture dans les grandes villes européennes, en particulier dans leurs espaces centraux. La possession d’un véhicule automobile a longtemps été un signe de distinction sociale avant de devenir un bien de consommation plus accessible à partir des années 1950. Les registres d’immatriculation conservés aux Archives Départementales permettent d’esquisser une socio-géographie des premiers acquéreurs nantais dans les premières années du XXe siècle.

Editorial

Nina AUBRY, Chemseddine Hacini, Escar Otin Natalia, Lehuede Thibaut & Justine Moreno

Of Scale and Social: Between mofussil and New Town

Debarun Sarkar
L’article développe une interface entre les deux disciplines de la sociologie et de la géographie par mettant en relation la social et l’échelle. L’article cela illustre par une vignette ethnographique de terrain pour démontrer le processus de l’échelle dans le quotidien. La vignette met en avant les enjeux autour le sens et la classification de mofussil adjacent à une ville planifiée en train de développement s’appelle New Town en Bengale-Occidental, Inde. S’attirer du débat concernant...

La culture du blé tendre en Plaine de Caen à l’horizon 2100: quel avenir face à l’évolution des conditions climatiques?

François Beauvais, Olivier Cantat & Philippe Madeline
Depuis le milieu des années 1990, les rendements du blé tendre stagnent en Normandie. Deux causes sont avancées : l’augmentation des sécheresses au cours de sa croissance et la multiplication des jours de chaleur survenant en fin de cycle, pendant le remplissage des grains. Dans la perspective de printemps et d’étés plus chauds et plus secs, comment vont évoluer ces rendements dans les prochaines décennies ?

Le dynamisme des associations locales : un enjeu urbain et social

Cécile Le Corroller, Stéphane Lafaye & David Osmont Osmont
L’Économie sociale et solidaire est animée par des associations, des coopératives et des mutuelles. Les associations peuvent être liées à un quartier précis ; certaines coopératives ne sont pas délocalisables et on repère nombre de sections locales mutualistes. Tous les acteurs de ce domaine entretiennent des liens forts avec l’espace géographique créant ainsi un véritable ancrage territorial.

Un stade de football pour rénover la ville et son image

Boris Helleu & Loïc Ravenel
Le club du Stade Malherbe Caen accède pour la première fois à l’élite du football professionnel français en 1988. Un an après, le conseil municipal décide de construire un nouveau stade de dimension européenne. Inauguré en 1925, l’ancien Stade de Venoix accumule les carences : capacité limitée à 11 000 spectateurs, dimensions du terrain qui ne sont pas aux normes, visibilité réduite, etc. Plus qu’un équipement sportif pour son club, le nouveau stade relevait d’un...

L’atlas social du Mans : un observatoire fédérateur

Guillaume Bailly, Arnaud Gasnier & Sébastien Angonnet
L'Atlas social de la métropole du Mans est un projet qui fédère un collectif de chercheuses et chercheurs en sciences sociales. Le projet compile une collection de planches thématiques. Les différents textes en ligne visent à fournir au grand public un éclairage distancié des réalités territoriales de la métropole mancelle.

Potagers domestiques et autoproduction dans l’agglomération caennaise : une importance sous-évaluée

Maxime Marie & David Lemarquand
De nombreux travaux de recherche ont été conduits en France sur les jardins familiaux à partir des années 1990. Puis dans les années 2000, l’attention a été portée sur les jardins associatifs et partagés. Mais peu d’études ont concerné les jardins potagers domestiques, c’est-à-dire ceux qui se situent dans les jardins des maisons individuelles. Ce dernier type de jardins est particulièrement difficile à appréhender car aucune base de données institutionnelle ne les identifie. Pourtant, notre...

Les Gilets jaunes à Caen: appropriation de l’espace et contestation politique

Charif Elalaoui, Camille Frémont, Étienne Walker & Laura Pauchard
Mobilisés initialement contre la hausse des prix du carburant, les Gilets jaunes dans le Calvados ont progressivement diversifié leurs formes d’action. Ils ont également formulé de multiples revendications, du pouvoir d’achat à la critique de la politique conventionnelle et des inégalités sociales. Composé d’individus aux profils et positions très différentes, ce mouvement n’en a pas moins créé un «nous» politique au travers de multiples appropriations de l’espace, notamment au sein des marges urbaines, à la...

La dynamique démographique de l’aire urbaine nantaise (2/2). Les oscillations de l’onde de croissance entre affirmation d’une banlieue et périurbanisation

François Madoré
Si la croissance démographique de l’aire urbaine de Nantes a été particulièrement rapide ces dernières décennies, l’onde de croissance s’est reportée sur les périphéries, confortant d’abord une banlieue qui a émergé au cours de la seconde moitié du XXe siècle, avant de s’étendre à la couronne périurbaine à partir des années 1970. Les oscillations de cette onde sont observées selon une double dimension, spatiale et diachronique, et s’inscrivent dans un contexte quelque peu singulier, car...

Les divisions socioprofessionnelles en mouvement d’une métropole attractive (2/2). Une approche par les typologies de quartier

Jean Rivière & Christophe Batardy
Les travaux portant sur la division sociale de l’espace sont souvent marqués par une faible profondeur historique, mais ils permettent cependant de connaître l’état, à un instant T, de l’inégale répartition des groupes socioprofessionnels dans les mondes urbains. Alors que les « fractures géographiques » de la société française sont souvent évoquées dans le débat public sur un mode sensationnaliste, cette planche propose une analyse de l’évolution des divisions socioprofessionnelles de l’aire urbaine nantaise sur...

Les marchés immobiliers, reflets de la division sociale de l'espace. Acquéreurs de maisons et terrains à bâtir dans l’aire urbaine de Caen (2000-2014)

Michaël Bermond & Maxime Marie
Les marchés immobiliers occupent une place grandissante dans les économies contemporaines, que ce soit par leurs rôles dans les cycles économiques, dans les processus d’accumulation et de répartition des patrimoines, ou encore dans l’orientation des politiques du logement. Dans un contexte inédit de hausse des prix immobiliers depuis le début des années 2000, l’aire urbaine de Caen voit se maintenir une relative diversité socioprofessionnelle des acquéreurs sur les marchés des maisons et terrains à bâtir....

Le covoiturage via BlaBlaCar, une infrastructure invisible dans la ville

Mericskay Boris & Grisot Sylvain
En quelques années, la plateforme BlaBlaCar est devenue l’acteur majeur du covoiturage occasionnel organisé en France. Toutefois, cette activité ne disposant pas, sauf exceptions, d’infrastructures dédiées en milieu urbain, cette planche cherche à rendre visibles et à quantifier les nouveaux usages de la ville générés par le covoiturage, pour en saisir l’importance et les impacts sur l’espace urbain.

La trajectoire d’habiter de S. mineur isolé étranger dans la métropole nantaise

Sabryn Daiki, Roy Elise & Théo Fort-Jacques
C’est six mois après son arrivée à Nantes que S., un mineur isolé d’origine Bengali, a bien voulu retracer chronologiquement les différentes étapes de sa trajectoire résidentielle dans l’espace métropolitain nantais. Nécessairement singulier, son chemin dessine une géographie intime dont les contours laissent néanmoins percevoir les conditions d’accueil à la nantaise.

Retour sur les trajectoires d’habiter des personnes exilées du square Daviais

Sabryn Daiki, Roy Elise & Théo Fort-Jacques
Le camp de personnes exilées qui s’est improvisé au square Daviais à l’été 2018 constitue l’une des manifestations les plus tangibles de la « crise de l’accueil » à Nantes. Cet évènement a mis en lumière de nouvelles géographies d’habiter, celles des personnes exilées. Cet habiter se révèle temporaire, fragile et parfois même illégal. Ici et là, pour de courts ou longs instants, les personnes exilées ont engagé des relations sociales, se sont appropriées un...

Des Batignolles à La Halvêque: des solidarités ouvrières à la disqualification sociale

elvire bornand & Frédérique Letourneux
En 2017, les habitants du quartier Beaujoire-Halvêque découvrent un projet urbain de grande ampleur nommé Yellow Park. Ce projet inclue la construction d’immeubles d’habitations, de bureaux et d’un nouveau stade de foot. Les riverains s’engagent dans la concertation avec le but affirmé d’enterrer ce projet. Dans leurs discours, ils invoquent l’histoire ouvrière du quartier et de ces cités en bois. Pourtant, les habitants de la Halvêque, la cité HLM édifiée sur les ruines d’une des...

Changement climatique à Caen : constat actuel et perspectives

François Beauvais, Olivier Cantat & Philippe Madeline
Avec près de 40°C le 25 juillet 2019 (39,8°C), Caen établissait un nouveau record absolu de chaleur, effaçant des tablettes le précédent établi lors de la canicule de 2003 (38,9°C). Cet événement météorologique extrême pourrait apparaître de façon plus récurrente dans les prochaines décennies. Il convient donc d’en anticiper les conséquences possibles dès à présent.

Les pratiques d’art urbain à Nantes Métropole : des spatialités conditionnées par l’attitude des pouvoirs publics

Josselin Le Claire
L’art urbain (graffiti, tags) marque les murs de nos villes de manière hétérogène dans l’espace et le temps. Les interactions entre les pouvoirs publics et les artistes, souvent organisés en communautés, sont l’une des principales sources des appropriations différenciées des espaces urbains. À Nantes Métropole, l’attitude des pouvoirs publics prend plusieurs formes, entre mise à disposition de murs, promotion d’évènements artistiques, tolérance dans les zones en transition et effacement des marquages interdits.

Bidonvilles, précarité et antitsiganisme dans l’agglomération nantaise (1/2). Vivre et habiter en bidonvilles

Frédéric Barbe & Jade Maillard
Produit d’une enquête longue et d’un stage de recherche centré sur la cartographie des bidonvilles, cette planche documente l’installation durable d’une vie communautaire racisée en habitat précaire, sans droit ni titre, dans une agglomération en forte croissance dirigée par une majorité de gauche. Ce premier volet décrit les modes d’habiter de leurs habitant·es, dont la précarité matérielle et sociale tranche avec les standards d’une métropole revendiquant l’inclusion et la réussite.

Registration Year

  • 2022
    55
  • 2021
    53

Resource Types

  • Journal Article
    108

Affiliations

  • Université de Caen Normandie
    32
  • University of Nantes
    17
  • École Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes
    10
  • 10
  • Centre National de la Recherche Scientifique
    9
  • 7
  • Centre Nantais de Sociologie
    6
  • 3
  • 3
  • University of Western Brittany
    2