108 Works

Quel « manger local » quand on s’approvisionne dans une AMAP nantaise ?

Julien Noël, Sécou Omar Diédhiou & Margetic Christine
AMAP ou Association pour le maintien d’une agriculture paysanne… Cet acronyme s’est progressivement ancré dans le paysage de l’alimentation locale en France. Le mouvement, qui fête ses 20 ans en 2021 avec près de 3000 structures à l’échelle nationale, est particulièrement présent dans l’aire urbaine de Nantes. Soutien solidaire et collectif de «consom’acteurs» à des producteurs paysans via l’achat de paniers de produits de qualité, en quoi les AMAP nantaises sont-elles garantes d’un «manger local»...

Le maintien à domicile des personnes âgées : un défi local et départemental

Robert Hérin Hérin & Laura Pauchard
Le conseil départemental du Calvados a consacré en 2020 près de 210 millions d’euros (26,5% de ses dépenses) à l’autonomie des personnes âgées et/ou handicapées, loin devant la protection de l’enfance, la lutte contre l’exclusion ou l’aménagement des territoires. À eux seuls, les Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de l’aire urbaine caennaise enregistreraient des rentrées financières de l’ordre de 80 à 90 millions d’euros par an (3500 places à 2000 euros mensuels de...

Du district à la communauté d’agglomération Caen la Mer (2002-2016): de nouveaux enjeux

Robert Hérin & Laura Pauchard
Au 1er janvier 2002, le district du grand Caen devient communauté d’agglomération du grand Caen, puis communauté d’agglomération de Caen la Mer en janvier 2003. Quel est le sens de ce nouveau changement d’échelle géographique? Qui a impulsé cette dynamique et quels en sont les enjeux ?

La métropolisation nantaise au prisme des achats d’appartements (2/3). Des marchand·es de bien et SCI qui investissent en centre-ville, des services publics et administrations qui s’excentrent

Étienne Walker
Entre 2000 et 2012, plus de 30000 appartements ont été vendus au sein de Nantes Métropole. Si 95% des acquéreur·ses sont des particuliers qui achètent pour occuper ces logements comme résidence principale, secondaire ou bien pour «investir dans la pierre», le reste des transactions d’appartements renvoie à d’autres acteur·trices des mondes urbains et correspond à différents usages que cette planche documente.

Emplois et lieux de travail des classes populaires de la métropole nantaise : géographie des clivages professionnels et de genre

Nicolas Raimbault
La pandémie du Covid 19 a produit un effet de loupe inédit sur ceux qui ont été politiquement et médiatiquement nommés les «travailleurs essentiels». Derrière cette expression, on retrouve des emplois majoritairement occupés par les classes populaires, à la fois les ouvrier·e·s, de l’industrie, de l’agriculture, de la construction et de la logistique, et les employé·e·s de certains services à la personne et des services directs à la consommation (caisses, réassortiment). Pendant les confinements, ils...

La métropolisation nantaise au prisme des achats d’appartement (3/3). La fabrique des prix immobiliers

Étienne Walker
Plus de 30 000 appartements ont été vendus au sein de Nantes Métropole sur la période 2000-2012, et ces derniers étaient plus ou moins spacieux, mais aussi plus ou moins anciens, proposaient ou non des places de parking, se situaient à tel ou tel étage, etc. Dans quelle mesure ces caractéristiques fabriquent-elles les prix immobiliers ? L’offre contrastée d’appartements dessine-t-elle une géographie homogène ? C’est à ces deux questions que s’attèle cette planche.

Les noms de rues à l’épreuve du genre. Une géographie politique de Nantes (1/2)

Collectif à côté
S’ils paraissent anodins, quotidiens, les noms de rues sont l’une des matérialisations les plus tangibles des inégalités de genre dans la ville. Ce sont des messages symboliques et historiques forts, qui peuvent aussi bien inspirer les passant·e·s qu’être ignorés. Les guerres et leurs « héros », entre autres positions de pouvoir occupées par des hommes, se sont fait une place indéniable sur nos plaques au détriment d’autres types de figures. Qu’est-ce que cela raconte de...

La dynamique démographique de l’aire urbaine nantaise (1/2). Une forte croissance dans la ville-centre mais un mouvement centrifuge affirmé

François Madoré
Si la croissance démographique de l’aire urbaine de Nantes a été particulièrement rapide ces dernières décennies, l’onde de croissance s’est reportée sur les périphéries, confortant d’abord une banlieue qui a émergé au cours de la seconde moitié du XXe siècle, avant de s’étendre à la couronne périurbaine à partir des années 1970. Les oscillations de cette onde sont observées selon une double dimension, spatiale et diachronique, et s’inscrivent dans un contexte quelque peu singulier, car...

Registration Year

  • 2022
    55
  • 2021
    53

Resource Types

  • Journal Article
    108

Affiliations

  • Université de Caen Normandie
    32
  • University of Nantes
    17
  • École Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes
    10
  • 10
  • Centre National de la Recherche Scientifique
    9
  • 7
  • Centre Nantais de Sociologie
    6
  • 3
  • 3
  • University of Western Brittany
    2