55 Works

Nantes Métropole et la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, un couple ouvert à deux battants

Frédéric Barbe
Au premier abord, la métropole attractive et le haut-lieu de résistance à la métropolisation semblent se tenir loin l’une de l’autre. Les regarder ensemble, c’est penser la conflictualité comme constitutive du monde réel et créatrice des devenirs possibles d’une société. La théâtralité de ces relations incite à regarder l’intimité et la proximité de toute composition, émancipation ou régulation. Une (belle) histoire.

La force des lieux faibles

Julie Vallée
Longtemps restreints aux seuls quartiers de résidence, les travaux relatifs aux « effets de lieu » considèrent désormais la mobilité quotidienne des individus et leurs lieux d’activités avec l’idée que l’influence que les lieux exercent sur les comportements des individus serait proportionnelle au temps qu’ils y passent. Pourtant, ce mécanisme d’exposition cumulée nécessite d’être questionné : certains lieux fréquentés épisodiquement pourraient avoir des effets plus forts sur les comportements des individus que les lieux fréquentés...

Le carnaval étudiant : d’un carnaval universitaire ritualisé à un évènement culturel de masse ?

Pierre-Alexandre Delorme
Le carnaval étudiant de Caen existe depuis 1894 sous la forme de cavalcade étudiante. Il est interrompu en 1963 mais reprend en 1996 avec l’initiative d’étudiants en arts du spectacle. La participation s’accroît au fil des années jusqu’à rassembler 30000 participants en 2017, devenant l’un des plus importants carnavals étudiant en France et un évènement culturel majeur de la ville. Dès 2014, le tracé du défilé est entièrement modifié et s’éloigne du centre-ville: une rupture...

Risques et traces industriels dans la ville

Jean-Baptiste Bahers, Christophe Batardy & Cécile Le Guern
L’incendie de l’usine SEVESO Lubrizol à Rouen en 2019 est venu rappeler qu’une catastrophe industrielle est toujours possible dans les métropoles, malgré la tertiarisation de leur économie. Celle de Nantes, où sont localisés huit sites SEVESO et 211 installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), n’échappe pas à ce risque. Par ailleurs, les anciens sites industriels nécessitent toujours une attention particulière, notamment à l’occasion de tout nouveau projet d’aménagement en raison des pollutions des...

Les squats d’exilés à Caen: problème global, réponse locale

Renaud Lariagon & Métilde Havard
L’augmentation du nombre de réfugiés en France depuis la guerre en Syrie, puis le démantèlement de la Jungle de Calais (2009-2016), a reconfiguré les routes migratoires. C’est ainsi qu’un nombre croissant d’exilés est arrivé à Caen et que le port de Ouistreham est devenu, pour eux, un point de passage vers l’Angleterre. En moins de dix ans, près de quarante squats ont été ouverts dans l’agglomération de Caen pour accueillir ces migrants, une situation qui...

Nantes Capitale : les trophées et labels d’une ville modèle

Renaud Epstein
Depuis une quinzaine d’années, Nantes accumule les prix, trophées et labels territoriaux décernés aux villes dont les politiques sont jugées exemplaires. L’essor de ces distinctions dans la boîte à outils de l’Union Européenne et de l’État invite à s’interroger sur l’évolution des relations entre niveaux de gouvernement dans la conception des politiques territoriales, ainsi que sur les ressources qui ont permis à Nantes de devenir une ville modèle, reconnue comme telle à l’échelon national et...

Les dynamiques résidentielles des classes populaires au sein de la métropole nantaise : logiques de ségrégation et situations de mixité

Nicolas Raimbault, Jean Rivière & Christophe Batardy
En 2017, les classes populaires rassemblent 45 % de la population de la métropole nantaise. Malgré leur nombre, elles tendent à être de moins en moins visibles dans bien des espaces de la métropole. Entre éviction du centre de la métropole, paupérisation des quartiers de logements sociaux et périurbanisation de plus en plus marquée, les classes populaires connaissent des dynamiques résidentielles contrastées.

La métropolisation nantaise au prisme des achats d’appartements (1/3). Des cadres locaux aux «Parisien·nes», une socio-géographie des acheteur·ses

Étienne Walker
À Nantes comme dans la plupart des métropoles attractives, les tensions sur le marché de l’immobilier, qui produisent des effets plus larges sur les coûts des loyers et l’accès au logement des classes populaires voire moyennes, sont de plus en plus présentes dans le débat public. Entre 2000 et 2012, plus de 30000 appartements ont été vendus au sein de Nantes Métropole. Mais qui sont les acheteur·ses sur cette période et d’où viennent-illes ? Cette...

De la ville de Caen au District du grand Caen (1973-2002) : une nouvelle échelle géographique pour de nouvelles ambitions ?

Robert Hérin Hérin & Laura Pauchard
En 1954, la commune de Caen est en pleine reconstruction. Elle compte 67900 habitants. En 1951, le territoire de la Guérinière, qui dépendait jusqu’alors de la commune de Cormelles-le-Royal, est rattaché à Caen. Puis en 1952, c’est la commune de Venoix qui intègre à son tour la commune de Caen. Suivront des aménagements de limites communales avec Fleury-sur-Orne, Cormelles-le-Royal puis Hérouville-Saint-Clair. Ces modifications de périmètres politiques et administratifs très locaux ne sont que le début...

L’aire urbaine de Caen (420000 habitants): un bassin de vie à la gouvernance de plus en plus complexe

Robert Hérin & Laura Pauchard
En 60 ans, les élus caennais ont dû s’adapter à un changement d’échelle majeur. Il leur a fallu passer de la gestion d’une ville moyenne de moins de 100000 habitants (début des années 1960), articulée à un arrière-pays agricole, à l’animation d’une aire urbaine de plus de 400000 habitants. Celle-ci s’étend à une quarantaine de kilomètres alentour et regroupe près des deux-tiers de la population du Calvados.

Potagers domestiques et autoproduction dans l’agglomération caennaise : une importance sous-évaluée

Maxime Marie & David Lemarquand
De nombreux travaux de recherche ont été conduits en France sur les jardins familiaux à partir des années 1990. Puis dans les années 2000, l’attention a été portée sur les jardins associatifs et partagés. Mais peu d’études ont concerné les jardins potagers domestiques, c’est-à-dire ceux qui se situent dans les jardins des maisons individuelles. Ce dernier type de jardins est particulièrement difficile à appréhender car aucune base de données institutionnelle ne les identifie. Pourtant, notre...

Les marchés immobiliers, reflets de la division sociale de l'espace. Acquéreurs de maisons et terrains à bâtir dans l’aire urbaine de Caen (2000-2014)

Michaël Bermond & Maxime Marie
Les marchés immobiliers occupent une place grandissante dans les économies contemporaines, que ce soit par leurs rôles dans les cycles économiques, dans les processus d’accumulation et de répartition des patrimoines, ou encore dans l’orientation des politiques du logement. Dans un contexte inédit de hausse des prix immobiliers depuis le début des années 2000, l’aire urbaine de Caen voit se maintenir une relative diversité socioprofessionnelle des acquéreurs sur les marchés des maisons et terrains à bâtir....

Les Gilets jaunes à Caen: appropriation de l’espace et contestation politique

Charif Elalaoui, Camille Frémont, Étienne Walker & Laura Pauchard
Mobilisés initialement contre la hausse des prix du carburant, les Gilets jaunes dans le Calvados ont progressivement diversifié leurs formes d’action. Ils ont également formulé de multiples revendications, du pouvoir d’achat à la critique de la politique conventionnelle et des inégalités sociales. Composé d’individus aux profils et positions très différentes, ce mouvement n’en a pas moins créé un «nous» politique au travers de multiples appropriations de l’espace, notamment au sein des marges urbaines, à la...

Of Scale and Social: Between mofussil and New Town

Debarun Sarkar
L’article développe une interface entre les deux disciplines de la sociologie et de la géographie par mettant en relation la social et l’échelle. L’article cela illustre par une vignette ethnographique de terrain pour démontrer le processus de l’échelle dans le quotidien. La vignette met en avant les enjeux autour le sens et la classification de mofussil adjacent à une ville planifiée en train de développement s’appelle New Town en Bengale-Occidental, Inde. S’attirer du débat concernant...

Editorial

Nina AUBRY, Chemseddine Hacini, Escar Otin Natalia, Lehuede Thibaut & Justine Moreno

La culture du blé tendre en Plaine de Caen à l’horizon 2100: quel avenir face à l’évolution des conditions climatiques?

François Beauvais, Olivier Cantat & Philippe Madeline
Depuis le milieu des années 1990, les rendements du blé tendre stagnent en Normandie. Deux causes sont avancées : l’augmentation des sécheresses au cours de sa croissance et la multiplication des jours de chaleur survenant en fin de cycle, pendant le remplissage des grains. Dans la perspective de printemps et d’étés plus chauds et plus secs, comment vont évoluer ces rendements dans les prochaines décennies ?

Les divisions socioprofessionnelles en mouvement d’une métropole attractive (2/2). Une approche par les typologies de quartier

Jean Rivière & Christophe Batardy
Les travaux portant sur la division sociale de l’espace sont souvent marqués par une faible profondeur historique, mais ils permettent cependant de connaître l’état, à un instant T, de l’inégale répartition des groupes socioprofessionnels dans les mondes urbains. Alors que les « fractures géographiques » de la société française sont souvent évoquées dans le débat public sur un mode sensationnaliste, cette planche propose une analyse de l’évolution des divisions socioprofessionnelles de l’aire urbaine nantaise sur...

Le dynamisme des associations locales : un enjeu urbain et social

Cécile Le Corroller, Stéphane Lafaye & David Osmont Osmont
L’Économie sociale et solidaire est animée par des associations, des coopératives et des mutuelles. Les associations peuvent être liées à un quartier précis ; certaines coopératives ne sont pas délocalisables et on repère nombre de sections locales mutualistes. Tous les acteurs de ce domaine entretiennent des liens forts avec l’espace géographique créant ainsi un véritable ancrage territorial.

La dynamique démographique de l’aire urbaine nantaise (2/2). Les oscillations de l’onde de croissance entre affirmation d’une banlieue et périurbanisation

François Madoré
Si la croissance démographique de l’aire urbaine de Nantes a été particulièrement rapide ces dernières décennies, l’onde de croissance s’est reportée sur les périphéries, confortant d’abord une banlieue qui a émergé au cours de la seconde moitié du XXe siècle, avant de s’étendre à la couronne périurbaine à partir des années 1970. Les oscillations de cette onde sont observées selon une double dimension, spatiale et diachronique, et s’inscrivent dans un contexte quelque peu singulier, car...

L’atlas social du Mans : un observatoire fédérateur

Guillaume Bailly, Arnaud Gasnier & Sébastien Angonnet
L'Atlas social de la métropole du Mans est un projet qui fédère un collectif de chercheuses et chercheurs en sciences sociales. Le projet compile une collection de planches thématiques. Les différents textes en ligne visent à fournir au grand public un éclairage distancié des réalités territoriales de la métropole mancelle.

Les classes populaires de la métropole nantaise : un groupe social central, une géographie résidentielle doublement périphérique

Nicolas Raimbault & Christophe Batardy
Dans les discours médiatiques et le débat public, les métropoles sont couramment décrites comme l’espace des classes supérieures. Pourtant, les classes populaires qui regroupent les ouvrier·e·s et les employé·e·s, soit près de 13 millions d’actifs en 2017 en France, un nombre globalement stable depuis 1982, représentent encore aujourd’hui la moitié de la population des métropoles françaises. Avec 45 % de sa population appartenant aux classes populaires, l’aire urbaine nantaise ne déroge pas à la règle....

Qui sont les Gilets Jaunes mobilisés à Caen ?

Charif Elalaoui, Camille Frémont, Étienne Walker & Laura Pauchard
Suite à l’augmentation des taxes sur le carburant, le mouvement social des Gilets Jaunes débute en France en novembre 2018. Ce mouvement est inédit par ses formes d’actions, sa durée et le profil de ses participants. Dans le Calvados, plusieurs ronds-points ont été occupés pendant plusieurs mois et des manifestations régulières se sont tenues durant près d’un an. Notre enquête montre que les Gilets Jaunes enquêtés à Caen sont essentiellement issus des milieux populaires, habitant...

Se loger dans l’aire urbaine : 50 ans de mutations

Étienne Walker
Travaille-t-on dans sa commune de résidence, dans une commune voisine ou plutôt très loin de son domicile ? Utilise-t-on la marche à pied, les transports en commun, les deux roues ou l’automobile ? L’étude des flux de déplacement pour l’activité professionnelle met à jour une typologie des communes avec des contrastes importants, une hiérarchie de lieux polarisants mais aussi des flux croisés.

Des configurations électorales en mouvement sous l’effet de la métropolisation (1974-2017)

Jean Rivière
Dans une étude pionnière de géographie électorale couvrant la période de l’après-guerre jusqu’au milieu des années 1970, D. Rapetti décrivait la « région nantaise » comme un espace charnière où voisinent à la fois des espaces industriels où la «conscience politique de gauche est très affirmée» et des mondes alors ruraux caractérisés par la « pérennité des forces "réactionnaires" ». Depuis cette époque, comment les processus d’urbanisation qui remodèlent le visage de Nantes-Métropole ont-ils transformé...

Registration Year

  • 2022
    55

Resource Types

  • Journal Article
    55

Affiliations

  • Université de Caen Normandie
    21
  • 10
  • 7
  • 3
  • 3
  • Centre National de la Recherche Scientifique
    2
  • Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes
    2
  • École Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes
    2
  • Université Paul-Valéry Montpellier
    1
  • Paris West University Nanterre La Défense
    1