108 Works

La privatisation croissante de l’enseignement supérieur nantais

Sophie Orange
Depuis la création de l’université en 1961, la morphologie de l’enseignement supérieur nantais s’est fortement transformée. L’essor important des écoles supérieures privées à partir des années 1990 a contribué à diversifier les institutions et les espaces estudiantins. Ces établissements constituent un ensemble très hétérogène, aux tailles et aux conditions d’accès très variables, dont les formations et les diplômes ne sont pas toujours reconnus par l’État (MBA, Bachelors, Mastères, etc.).

Un parc de logement profondément transformé sous l’effet de l’étalement urbain

François Madoré & Isabelle Garat
Dans un contexte de prise de conscience de la question environnementale, la critique de l’étalement urbain est classique dans les débats publics. Cet étalement, alimenté par la croissance du nombre de propriétaires de maisons individuelles, a profondément transformé les caractéristiques du parc de résidences principales de l’aire urbaine nantaise depuis les années 1970, faisant ressortir deux clivages géographiques : entre le pôle urbain et sa couronne périurbaine, puis entre les différents espaces constitutifs de ce...

Comprendre les dessous de la carte scolaire (2/2) - De la ségrégation résidentielle aux contournements des collèges publics

Cédric Hugrée & Tristan Poullaouec
Après une première planche mettant en avant le poids du clivage entre collèges publics et privés dans la fabrique de la ségrégation scolaire, celle-ci rappelle que la ségrégation scolaire n’est pas que le reflet des inégalités sociales dans les mondes urbains. Elle est aussi le produit d’une offre scolaire sectorisée et hiérarchisée entre les collèges, dont se saisissent plus particulièrement certains groupes sociaux.

La Loire, et si on s’y (re)baignait à Nantes ?

Caroline Wypychowski
Le réaménagement des fronts d’eau est classique dans les villes qui se veulent attractives, mais l’usage du cours d’eau lui-même reste souvent en marge de ces opérations. Très peu de nantais·e·s pensent à se baigner dans la Loire vue comme sale, dangereuse, ces idées reçues légitimant les interdictions de baignades. Et si, dans le contexte de réchauffement climatique, ce « décor » agréable qu’est la Loire dans la ville redevenait praticable comme il l’a été...

La ville attractive et la place des étrangers à Nantes (1989-2012)

Julien Long
À Nantes, l’hospitalité demeure un enjeu politique de longue date, en témoigne la devise de la ville « Neptune favorise ceux qui voyagent ». Suite à l’élection de J.-M. Ayrault en 1989, l’accueil des étrangers devient un des rouages de la politique d’attractivité de la ville (rénovation mémorielle du passé négrier et promotion d’une ville ouverte sur le monde). Au-delà de l’image d’une ville hospitalière et cosmopolite, les mobilisations sociales pour la cause des étrangers,...

Nantes Métropole et la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, un couple ouvert à deux battants

Frédéric Barbe
Au premier abord, la métropole attractive et le haut-lieu de résistance à la métropolisation semblent se tenir loin l’une de l’autre. Les regarder ensemble, c’est penser la conflictualité comme constitutive du monde réel et créatrice des devenirs possibles d’une société. La théâtralité de ces relations incite à regarder l’intimité et la proximité de toute composition, émancipation ou régulation. Une (belle) histoire.

La force des lieux faibles

Julie Vallée
Longtemps restreints aux seuls quartiers de résidence, les travaux relatifs aux « effets de lieu » considèrent désormais la mobilité quotidienne des individus et leurs lieux d’activités avec l’idée que l’influence que les lieux exercent sur les comportements des individus serait proportionnelle au temps qu’ils y passent. Pourtant, ce mécanisme d’exposition cumulée nécessite d’être questionné : certains lieux fréquentés épisodiquement pourraient avoir des effets plus forts sur les comportements des individus que les lieux fréquentés...

La géographie sociale des travailleurs pauvres nantais

Claire Auzuret & batardy christophe
Selon une vision largement répandue dans le grand public, les centres des métropoles françaises seraient peuplés de familles aisées, et leurs quartiers seraient pour la plupart en voie de gentrification ou d’embourgeoisement. Or les travailleurs pauvres sont nombreux à résider au cœur des mondes urbains, y compris les plus dynamiques économiquement. Alors que l’on s’attendrait à ce que la majorité d’entre eux réside dans les grands ensembles du parc public d’habitat social et bénéficie d’aides...

La vie LGBT à Caen : de la clandestinité à la visibilité

Jean-Marc Fournier
Il existe à Caen une vie associative LGBT (Lesbienne, gay, bi, transgenre) dynamique et une marche des fiertés qui rassemble tous les ans jusqu’à 2 000 personnes. Depuis 40 ans, les associations, les commerces, les lieux de rencontre mais également les lois et les mentalités ont beaucoup changé. Plus visibles, ces habitants sont désormais mieux acceptés.

L’hippodrome de Caen La Prairie, un haut-lieu du trot à l’échelle nationale, et au-delà

Maxime Julien & Madeline Philippe
Lieu de promenade et de calme au cœur de la ville, l’hippodrome de Caen est également un haut lieu de l’hippisme français. Depuis le début du 19e siècle, il fait rayonner le monde du trot dont l’élevage normand est le spécialiste national. Une notoriété qui a conduit en 2014 l’ex Basse-Normandie et Caen à la tête d’un évènement mondial.

Observer les oiseaux dans une métropole verte. Essor et diversification d’une pratique discrète de loisir de nature

Sébastien Caillault & beaujouan veronique
La parenthèse du Covid 19 a été l’occasion de voir réaffirmées certaines préoccupations environnementales et des scènes surréalistes ont été observées (chevreuil en centre-ville, renards sur des ronds-points). Ces événements ne sont-ils pas des témoins des changements sociaux et de nos rapports à la nature ? L’observation des oiseaux figure parmi les activités de loisirs de nature qui témoignent de ces évolutions. Si l’attractivité de Nantes passe notamment par le volet environnemental de ses politiques...

Le carnaval étudiant : d’un carnaval universitaire ritualisé à un évènement culturel de masse ?

Pierre-Alexandre Delorme
Le carnaval étudiant de Caen existe depuis 1894 sous la forme de cavalcade étudiante. Il est interrompu en 1963 mais reprend en 1996 avec l’initiative d’étudiants en arts du spectacle. La participation s’accroît au fil des années jusqu’à rassembler 30000 participants en 2017, devenant l’un des plus importants carnavals étudiant en France et un évènement culturel majeur de la ville. Dès 2014, le tracé du défilé est entièrement modifié et s’éloigne du centre-ville: une rupture...

Risques et traces industriels dans la ville

Jean-Baptiste Bahers, Christophe Batardy & Cécile Le Guern
L’incendie de l’usine SEVESO Lubrizol à Rouen en 2019 est venu rappeler qu’une catastrophe industrielle est toujours possible dans les métropoles, malgré la tertiarisation de leur économie. Celle de Nantes, où sont localisés huit sites SEVESO et 211 installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), n’échappe pas à ce risque. Par ailleurs, les anciens sites industriels nécessitent toujours une attention particulière, notamment à l’occasion de tout nouveau projet d’aménagement en raison des pollutions des...

Les squats d’exilés à Caen: problème global, réponse locale

Renaud Lariagon & Métilde Havard
L’augmentation du nombre de réfugiés en France depuis la guerre en Syrie, puis le démantèlement de la Jungle de Calais (2009-2016), a reconfiguré les routes migratoires. C’est ainsi qu’un nombre croissant d’exilés est arrivé à Caen et que le port de Ouistreham est devenu, pour eux, un point de passage vers l’Angleterre. En moins de dix ans, près de quarante squats ont été ouverts dans l’agglomération de Caen pour accueillir ces migrants, une situation qui...

Nantes Capitale : les trophées et labels d’une ville modèle

Renaud Epstein
Depuis une quinzaine d’années, Nantes accumule les prix, trophées et labels territoriaux décernés aux villes dont les politiques sont jugées exemplaires. L’essor de ces distinctions dans la boîte à outils de l’Union Européenne et de l’État invite à s’interroger sur l’évolution des relations entre niveaux de gouvernement dans la conception des politiques territoriales, ainsi que sur les ressources qui ont permis à Nantes de devenir une ville modèle, reconnue comme telle à l’échelon national et...

Les dynamiques résidentielles des classes populaires au sein de la métropole nantaise : logiques de ségrégation et situations de mixité

Nicolas Raimbault, Jean Rivière & Christophe Batardy
En 2017, les classes populaires rassemblent 45 % de la population de la métropole nantaise. Malgré leur nombre, elles tendent à être de moins en moins visibles dans bien des espaces de la métropole. Entre éviction du centre de la métropole, paupérisation des quartiers de logements sociaux et périurbanisation de plus en plus marquée, les classes populaires connaissent des dynamiques résidentielles contrastées.

La métropolisation nantaise au prisme des achats d’appartements (1/3). Des cadres locaux aux «Parisien·nes», une socio-géographie des acheteur·ses

Étienne Walker
À Nantes comme dans la plupart des métropoles attractives, les tensions sur le marché de l’immobilier, qui produisent des effets plus larges sur les coûts des loyers et l’accès au logement des classes populaires voire moyennes, sont de plus en plus présentes dans le débat public. Entre 2000 et 2012, plus de 30000 appartements ont été vendus au sein de Nantes Métropole. Mais qui sont les acheteur·ses sur cette période et d’où viennent-illes ? Cette...

De la ville de Caen au District du grand Caen (1973-2002) : une nouvelle échelle géographique pour de nouvelles ambitions ?

Robert Hérin Hérin & Laura Pauchard
En 1954, la commune de Caen est en pleine reconstruction. Elle compte 67900 habitants. En 1951, le territoire de la Guérinière, qui dépendait jusqu’alors de la commune de Cormelles-le-Royal, est rattaché à Caen. Puis en 1952, c’est la commune de Venoix qui intègre à son tour la commune de Caen. Suivront des aménagements de limites communales avec Fleury-sur-Orne, Cormelles-le-Royal puis Hérouville-Saint-Clair. Ces modifications de périmètres politiques et administratifs très locaux ne sont que le début...

L’aire urbaine de Caen (420000 habitants): un bassin de vie à la gouvernance de plus en plus complexe

Robert Hérin & Laura Pauchard
En 60 ans, les élus caennais ont dû s’adapter à un changement d’échelle majeur. Il leur a fallu passer de la gestion d’une ville moyenne de moins de 100000 habitants (début des années 1960), articulée à un arrière-pays agricole, à l’animation d’une aire urbaine de plus de 400000 habitants. Celle-ci s’étend à une quarantaine de kilomètres alentour et regroupe près des deux-tiers de la population du Calvados.

L’émergence d’une politique nocturne à Nantes : la nuit en débat ?

Jeanne Leman
La ville nocturne accueille au quotidien des usages et protagonistes multiples et soulève ainsi des enjeux portant sur la mobilité, la sécurité, la culture, le lien social ou la santé. À Nantes, elle est l’objet d’une politique spécifique depuis la création en 2016 d’un conseil de la nuit par la municipalité. Si ce dispositif s’inscrit dans un contexte européen de concurrence métropolitaine, il résulte également d’une mobilisation de la société civile pour faire reconnaitre la...

Caen : un centre-ville à dimension régionale ?

Thomas Boureau
Dans un contexte de perte d’attractivité des centres-villes, notamment pour les villes moyennes, le centre-ville de Caen semble maintenir son rayonnement. Malgré une relative érosion démographique et une augmentation de la vacance des logements, le cadre de vie, la présence de grands équipements rayonnants et des dynamiques d’expansion lui permettent de renouveler son attractivité.

Un stade de football pour rénover la ville et son image

Boris Helleu & Loïc Ravenel
Le club du Stade Malherbe Caen accède pour la première fois à l’élite du football professionnel français en 1988. Un an après, le conseil municipal décide de construire un nouveau stade de dimension européenne. Inauguré en 1925, l’ancien Stade de Venoix accumule les carences : capacité limitée à 11 000 spectateurs, dimensions du terrain qui ne sont pas aux normes, visibilité réduite, etc. Plus qu’un équipement sportif pour son club, le nouveau stade relevait d’un...

« Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es », La division socio-résidentielle dans l’agglomération caennaise

Etienne Walker
L’agglomération caennaise (au sens Insee) apparaît socialement divisée entre, d’une part, l’ouest et l’est, et d’autre part, le centre et la périphérie. La position sociale des habitants et le marché du logement expliquent en partie cette organisation. En effet, les emplois, les services et les aménités (ensemble d’éléments qui rendent un lieu avantageux pour y habiter) ne sont pas répartis de manière homogène. L’hypercentre apparaît à ce titre très convoité, les logements étant plus disponibles...

Pour une ville culturelle et touristique : retour sur une stratégie nantaise

Basile Michel
Pour tourner la page de l’industrie, Nantes a fait le pari de la culture dès les années 1990. Initiée par quelques acteurs majeurs comme Jean-Marc Ayrault et Jean Blaise, cette stratégie a accéléré le changement d’image de la ville et contribué à en faire la métropole attractive qu’elle est devenue. Des Allumées au Voyage à Nantes jusqu’au projet de l’Arbre aux Hérons, la ville se distingue par la continuité et l’ampleur de sa politique mobilisant...

Déambulations autour des cinémas dans le périurbain nantais

Florie Colin & Ronan Keroullé
Aller au cinéma n’est pas une pratique culturelle qui se limite aux centres des métropoles, contrairement à ce que certains discours stéréotypés laissent parfois croire. Elle est également fréquente au cœur des petites villes françaises. Entre projets de multisalles ou mono-écrans, et cinémas situés dans un bourg ou une zone commerciale périphérique, les spatialités et les pratiques sont variées. Des déambulations ont permis de partir en quête de l’espace fabriqué par le cinéma dans le...

Registration Year

  • 2022
    55
  • 2021
    53

Resource Types

  • Journal Article
    108

Affiliations

  • Université de Caen Normandie
    32
  • University of Nantes
    17
  • École Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes
    10
  • 10
  • Centre National de la Recherche Scientifique
    9
  • 7
  • Centre Nantais de Sociologie
    6
  • 3
  • 3
  • University of Western Brittany
    2