8 Works

Corruption et réforme politique : l’inertie politique du Brésil avant les élections de 2018 (Les Études du CERI, n° 233-234)

Frédéric Louault
Après les turbulences politiques de l’année 2016 – marquée par la destitution de Dilma Rousseff puis l’effondrement du Parti des travailleurs (PT) aux élections municipales1 – le Brésil est entré en 2017 dans une période de stabilisation économique mais d’enlisement politique.

2017 : prélude à un cycle électoral déterminant (Les Études du CERI, n° 233-234)

Olivier Dabene, Frédéric Louault & Erica Guevara
Le calendrier électoral des années 2018 et 2019 étant particulièrement chargé, 2017 s’est apparentée à un lever de rideau. Seules trois élections présidentielles ont eu lieu (Equateur, Chili, Honduras), dont une (Chili) s’est traduite par une alternance importante qui vient confirmer le virage conservateur de l’Amérique du Sud. En Equateur, Lenín Moreno, longtemps vice-président du pays, est parvenu à l’emporter de justesse, ce qui n’annonce pas nécessairement la poursuite de la révolution citoyenne de Correa....

Corrupción y reforma política: la inercia política de Brasil ante las elecciones de 2018 (Les Études du CERI, n° 233-234)

Frédéric Louault
Después de la turbulencia política del año 2016 –marcada por la destitución de Dilma Rousseff y el colapso del Partido de los Trabajadores (PT) en las elecciones municipales– Brasil entró en 2017 en un periodo de estabilización económica pero de estancamiento político.

Panama 2019 : beaucoup de mouvement et peu de changements ? (Les Études du CERI, n°245-246)

Sophie Wintgens & Claire Nevache
Le 5 mai 2019 ont eu lieu au Panama les sixièmes élections générales depuis la transition vers la démocratie en 1990. Elles ont consacré la victoire du Parti révolutionnaire démocratique (PRD), qui composait l’alliance « Forces unifiées » aux côtés du Mouvement libéral républicain nationaliste (Molirena). Cette alliance a remporté l’élections présidentielle, la majorité à l’Assemblée nationale ainsi que le plus grand nombre de sièges de maire, de représentant et de conseiller municipal. Ces résultats...

Les élections municipales de 2020 au Brésil : un ancrage local du vote conservateur (Les Études du CERI, n°252-253)

Frédéric Louault
Au Brésil, les élections municipales se sont tenues le 15 novembre 2020, puis le 29 novembre dans 57 villes où un second tour était nécessaire. Dans un contexte marqué par la crise sanitaire et l’arrivée d’une deuxième vague de Covid-19, 148 millions de citoyens étaient appelés à renouveler les pouvoirs exécutifs (prefeitos et vice-prefeitos) et législatifs (vereadores) des 5 570 municipalités que compte le pays. Alors que le vote était obligatoire, ces élections ont été...

2017: Preludio de un ciclo electoral determinante (Les Études du CERI, n° 233-234)

Olivier Dabène, Frédéric Louault & Erica Guevara
El intenso calendario electoral de los años 2018 y 2019, hizo parecer 2017 una apertura de telón. Solo tres elecciones presidenciales tuvieron lugar (Ecuador, Chile, Honduras), donde una de ellas (Chile) se tradujo, sin embargo, por una alternancia importante que viene a confirmar el viraje conservador de América del Sur. En Ecuador, Lenín Moreno, por mucho tiempo vicepresidente del país, consiguió ganar las elecciones con apretada ventaja, lo cual no anuncia necesariamente la continuidad de...

Colombie 2018 : les élections après la paix (Les Études du CERI, n°239-240)

Luisa Cajamarca
L’année 2018 n’a pas été une année électorale ordinaire en Colombie. Le pays tenait ses premières élections dans un contexte post-conflit, ce qui a permis à de nombreux électeurs d’apprécier les bénéfices apportés par l’accord de paix. Pour la première fois depuis des décennies, les élections se sont déroulées dans un climat apaisé et aucune violence n’a été déplorée. Le pays a connu sa participation électorale la plus importante depuis la fin du régime de...

Brésil : l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite (Les Études du CERI, n° 239-240)

Frédéric Louault
Les élections générales brésiliennes ont eu lieu les 7 et 28 octobre 2018. Plus de cent quarante-sept millions d’électeurs étaient convoqués aux urnes afin d’élire les représentants de l’exécutif fédéral (président et vice-président de la République), du Congrès national (cinq cent treize députés fédéraux et cinquante-quatre des quatre-vingt-un sénateurs), ainsi que des pouvoirs exécutifs et législatifs des entités fédérées (gouverneurs et assemblées législatives).

Registration Year

  • 2022
    6
  • 2021
    2

Resource Types

  • Journal Article
    8

Affiliations

  • Université Libre de Bruxelles
    8
  • Center for International Studies
    2
  • Paris 8 University
    2