116 Works

La diaspora française de Londres à l’heure du Brexit (Les Études du CERI, n°250)

Christian Lequesne
300 000 Français sont installés de manière permanente dans la capitale britannique. Ils ne constituent pas une communauté amalgamée, mais des groupes sociaux singularisés par des différences de capital économique et de capital culturel. L’Etat français a développé à Londres un important dispositif institutionnel destiné à répondre aux besoins de cette diaspora (services consulaires, institut culturel, établissements scolaires, aides aux entreprises). Le dispositif est complété par des structures associatives dans le domaine social. Les Français de...

Les politiques étrangères d’Arménie, de Géorgie et du Kazakhstan : les limites d’une « transition dans la transition » (Les Études du CERI, n°247-248)

Gaïdz Minassian
Près de trois décennies après la chute de l’URSS, les Républiques postsoviétiques veillent à toujours s’affirmer comme des Etats indépendants soucieux de renforcer leur souveraineté dans leur espace régional, et leur intégration dans la mondialisation. Trois d’entre elles, l’Arménie, la Géorgie et le Kazakhstan ont, dès les années 1990, érigé des modèles de souveraineté différents : le modèle russe de l’Etat garnison pour l’Arménie ; le modèle polonais de l’Etat atlantiste pour la Géorgie ;...

Moldavie : la voie de la désoligarchisation ? (Les Études du CERI, n°247-248)

Florent Parmentier
Au gré des développements politiques, la Moldavie est apparue tour à tour comme un bon élève du Partenariat oriental, puis comme un Etat dysfonctionnel, géré au bénéfice de quelques-uns. En juin 2014, elle a ainsi signé avec l’Union européenne un accord d’association, renforçant leurs liens sur les plans économique et politique, avant que n’éclate le plus grand scandale de l’histoire du pays avec le « milliard volé », à la fin de la même année....

L’élection de Nayib Bukele au Salvador : le produit transgressif d’une élection normale (Les Études du CERI, n°245-246)

Kevin PARTHENAY
Jeter un regard rétrospectif sur la récente élection présidentielle salvadorienne est particulièrement déroutant tant est fort le contraste entre la « normalité » de son déroulement et la situation politique atypique qu’elle a engendrée. A la lumière de ce paradoxe, nous revenons sur le processus électoral salvadorien qui s’est déroulé entre le 2 octobre 2018 et le 3 février 2019.

Venezuela : un pays bloqué

Carlos A. Romero
En janvier 2019, les élections de mai 2018 ont été jugées illégales et illégitimes par l’opposition ainsi que par plusieurs gouvernements étrangers et organisations internationales. Ces derniers ont renouvelé leur soutien à l’Assemblée nationale (AN) et ont demandé à Nicolás Maduro de ne pas entamer un nouveau mandat de président le 10 janvier 2019. Ils souhaitaient que l’AN assure un interim afin d’organiser de nouvelles élections, et que le Tribunal suprême de justice en exil...

La criminalisation de l’immigration et l’émergence des villes sanctuaires : le cas de Santa Ana (Californie) (Les Études du CERI, n°245-246)

Jennie Cottle
Aux Etats-Unis, la notion de ville sanctuaire désigne des municipalités qui appliquent une politique de protection des migrants sans papiers, qui se traduit par des annonces officielles mais symboliques de soutien des responsables municipaux à leur égard, mais aussi par des actes plus politiques tels que le refus de mobiliser des ressources municipales pour soutenir les efforts policiers promus par l’Etat fédéral. Dans un climat d’hostilité envers les populations étrangères, largement attisé par l’administration Trump...

L’élection présidentielle en Argentine et les défis de l’alternance (Les Études du CERI, n°245-246)

Dario Rodriguez
L’alternance, consacrée par la victoire d’Alberto Fernández, candidat du Front de tous (FdT) lors de l’élection présidentielle du 27 octobre 2019, confirme que la consolidation de la démocratie argentine poursuit son cours. Dans un contexte national marqué par une profonde crise économique, une situation sociale de plus en plus alarmante et une scène régionale caractérisée par des crises institutionnelles récurrentes, le déroulement de cette élection est la preuve – une fois de plus – de...

L’élection présidentielle en Uruguay : défaite du Front large et autonomisation de l’extrême droite (Les Études du CERI, n°245-246)

Damien LARROUQUÉ
Après quinze ans à la tête de l’Uruguay, le Front large (FA), coalition de partis de gauche emmenée par Daniel Martínez, a perdu au second tour de l’élection présidentielle le 25 novembre 2019, face au candidat du Parti national (PN) ou blanco, Luis Lacalle Pou, par 48,8 contre 47,3 % des suffrages et 3,8 % de votes blancs ou nuls. Compte tenu de l’écart minime entre les deux candidats (moins de trente mille voix), la...

L’impact de la pandémie de Covid-19 sur les équilibres internationaux au sein de l’Eurasie (Les Études du CERI, n°254-255)

Pierre Andrieu
En accentuant les faiblesses structurelles des pays qui composent l’espace postsoviétique, frappé comme le reste du monde par la pandémie de Covid-19, la crise sanitaire y a modifié les équilibres internes et externes, et accéléré l’apparition de crises, comme au Bélarus, dans le Haut-Karabakh et au Kirghizstan. En Ukraine, le conflit est toujours dans l’impasse. Des puissances extérieures, comme les Etats-Unis, l’Union européenne, la Chine et la Turquie ont confirmé à des degrés divers leur...

Le moment Covid-19 : vers une accélération des redéfinitions en Eurasie ? (Les Études du CERI, n°254-255)

Anne de Tinguy
Le 23 mars 2020, Antonio Guterres appelait à « un cessez-le-feu immédiat partout dans le monde », pour faire face à « la furie » de la Covid-19. Dans l’espace postsoviétique, la requête du secrétaire général des Nations unies n’a guère été entendue. La pandémie a favorisé plus qu’elle n’a arrêté la brutalité, qui a été sanitaire mais aussi interétatique, politique et environnementale. Frappée par cette violence, l’Eurasie a aussi été traversée par de spectaculaires...

L’identification biométrique de 1,3 milliard d’Indiens. Milieux d’affaires, Etat et société civile (Les Études du CERI, n°251)

Christophe Jaffrelot & Belorgey Nicolas
L’inde a engagé en 2009 un programme d’identification biométrique de sa population. Il s’agissait à l’origine d’un projet né au sein des entreprises informatiques basées à Bangalore, et son principal architecte, Nandan Nilekani, était d’ailleurs le patron d’une de ces grandes firmes. Leur dessein était d’utiliser les techniques du numérique et les données qu’elles permettent de recueillir à des fins économiques. Mais pour enregistrer l’ensemble de la population indienne, il fallait convaincre l’Etat de s’investir...

Quatre décennies d’apprentissage démocratique au Pérou (1980-2020) (Les Études du CERI, n°252-253)

Gustavo Pastor
Les militaires péruviens ont regagné leurs casernes le 28 juillet 1980, marquant la fin d’une singulière dictature militaire progressiste (1968-1980). La mise en oeuvre déficiente des réformes, la mauvaise gestion des entreprises d’Etat, la crise économique et le changement de leadership militaire ont convaincu l’armée d’un nécessaire retour progressif à la démocratie. Une assemblée législative a été élue en 1978 pour rédiger une nouvelle Constitution, qui a été promulguée en 1979. Puis les élections générales...

Alliances et coopérations sécuritaires au sein de l’espace postsoviétique (Les Études du CERI, n°247-248)

Sophie Momzikoff
Trente ans après la fin de la guerre froide, les relations internationales au sein de l’espace postsoviétique dans le domaine de la sécurité se sont considérablement diversifiées. Les quinze Etats dont il est question ont un même passé soviétique et ont appartenu à la même alliance militaire. Mais ils se caractérisent par une très forte hétérogénéité et par des intérêts divergents. L’effondrement de l’URSS leur a ouvert la possibilité d’exercer une politique multilatérale, de procéder...

Les migrations dans l’espace eurasien : mobilités de main-d’oeuvre et stratégies géopolitiques (Les Études du CERI, n°247-248)

Cécile Lefèvre
Trente ans après 1989, les recompositions de l’espace postsoviétique ne sont pas seulement politiques et économiques, mais également sociales et démographiques. L’observation des grandes tendances migratoires qui ont affecté la région témoigne de ce qu’elles restent fortement déterminées et polarisées par la situation qui prévaut en Russie, par les choix de politique migratoire du Kremlin et par les relations que ce dernier a nouées avec ses voisins de l’espace postsoviétique. Si l’on veut évaluer la...

La première année de gouvernement d’Andrés Manuel López Obrador (Les Études du CERI, n°245-246)

Gaspard Estrada
L’année 2019 a été marquée par l’arrivée au pouvoir d’Andrés Manuel López Obrador, élu avec 53 % des voix en juillet 2018. Son élection à la présidence de la république est le fruit d’une profonde déception de la société mexicaine, lasse de voir l’élite politique et économique alterner à la tête de l’Etat, sans véritables changements de politique économique et sociale. AMLO, comme le surnomment ses sympathisants, entend donc placer son mandat sous le signe...

1989-2019 : La démocratie paraguayenne trente ans après Stroessner (Les Études du CERI, n°245-246)

Luc Capdevila & Damien LARROUQUÉ
Trente ans après la fin de la dictature du général Stroessner (1954-1989), l’Association nationale républicaine (ANR)-Parti colorado, qui lui a été historiquement liée, est toujours à la direction des affaires au Paraguay. Elu président en 2018, Mario Abdo Benítez n’est autre que le fils de l’ancien secrétaire privé d’Alfredo Stroessner. S’il affirme avoir pris ses distances avec le dictateur mort en exil en 2006, il convoque dans le même temps des liens symboliques avec son...

Ni guerre ni paix en Colombie (Les Études du CERI, n°245-246)

Frédéric Massé
L’année qui vient de s’écouler aura une nouvelle fois été très mouvementée et compliquée en Colombie. A force d’être rabâché, ce constat en est d’ailleurs devenu presque trivial et insignifiant. Et pourtant, les événements de l’année 2019 n’ont pas été anodins : attentat de l’Armée de libération nationale (ELN) contre l’école de police Santander, puis décision du président Duque de mettre fin aux négociations de paix avec cette guérilla en janvier ; crises diplomatiques avec...

La transition de 1978 en Bolivie (Les Études du CERI, n° 239-240)

Sebastián Urioste
La rapidité étonnante avec laquelle les grèves de la faim de 1978 accélérèrent la fin de la dictature militaire de Hugo Banzer et amorcèrent la transition démocratique en Bolivie requiert d’être analysée à l’aune du caractère à la fois autoritaire et précaire de son gouvernement.

Colombie 2018 : les élections après la paix (Les Études du CERI, n°239-240)

Luisa Cajamarca
L’année 2018 n’a pas été une année électorale ordinaire en Colombie. Le pays tenait ses premières élections dans un contexte post-conflit, ce qui a permis à de nombreux électeurs d’apprécier les bénéfices apportés par l’accord de paix. Pour la première fois depuis des décennies, les élections se sont déroulées dans un climat apaisé et aucune violence n’a été déplorée. Le pays a connu sa participation électorale la plus importante depuis la fin du régime de...

Brésil : l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite (Les Études du CERI, n° 239-240)

Frédéric Louault
Les élections générales brésiliennes ont eu lieu les 7 et 28 octobre 2018. Plus de cent quarante-sept millions d’électeurs étaient convoqués aux urnes afin d’élire les représentants de l’exécutif fédéral (président et vice-président de la République), du Congrès national (cinq cent treize députés fédéraux et cinquante-quatre des quatre-vingt-un sénateurs), ainsi que des pouvoirs exécutifs et législatifs des entités fédérées (gouverneurs et assemblées législatives).

L’impact de l’initiative chinoise « Belt and Road » en Asie centrale : le bel avenir de la géoéconomie (Études du CERI, n°241-242)

Tania Sollogoub & Thierry Pasquet
L’« Initiative Belt and Road » (IBR), nommée dans un premier temps « One Belt One Road » (OBOR), est un projet de nature hybride, qui se situe entre la géoéconomie et la géopolitique. Elle est un moyen pour Pékin de sécuriser ses approvisionnements, de créer des marchés pour ses surproductions et de stabiliser le Xinjiang. En permettant à la Chine d’exporter des capitaux, mais aussi sa vision des liens entre l’économie et la politique,...

Venezuela : tensions internes et préoccupations internationales (Les Études du CERI, n° 239-240)

Carlos A. Romero
Le Venezuela a été confronté en 2018 à d’importants problèmes intérieurs et extérieurs. L’aggravation de la crise économique, l’intensification de l’émigration et la disqualification du régime par les acteurs internationaux (gouvernements, organismes multilatéraux, ONG, médias, réseaux sociaux) ont engendré une situation explosive qui menace constamment la stabilité du régime.

Le Bélarus dans son environnement régional : changement de paradigme (Les Études du CERI, n°235-236)

Anais Marin
La situation d’entre-deux du Bélarus, enclavé entre la Russie et l’Union européenne, détermine sa marge de manoeuvre en matière de politique étrangère. Depuis les années 1990, elle consiste en un habile jeu d’équilibriste destiné à obtenir de la Russie une rente de situation pour financer la croissance économique du pays. Cela a impliqué quelques concessions – soutenir les initiatives russes de réintégration de l’espace postsoviétique par exemple – et un savant recours au chantage :...

Introduction - Vers une pérennisation des configurations post-2014 ? (Les Études du CERI, n°235-236)

Anne de Tinguy
Les configurations issues de la crise ukrainienne de 2014 continuent à structurer les évolutions de l’espace postsoviétique. La rupture entre l’Ukraine et la Russie, qui a contraint Moscou à se recentrer sur des projets plus limités qu’elle définit à présent dans un cadre eurasien, s’ancre dans l’espace. La conflictualité russo-occidentale marque toujours de son empreinte les rapports avec et entre les Etats de la région, et favorise une réorientation des territoires. Les conflits du Moyen-Orient,...

Le récit de vie d’une génération : la trajectoire de Chinois né avec la Chine socialiste (Études du CERI, n°238)

Jean-Louis Rocca
Un des phénomènes les plus frappants de l’histoire récente de la Chine est la trajectoire singulière d’une génération, celle qui est née dans les grandes métropoles entre la fin des années 1940 et le milieu des années 1950. Ses membres ont subi de plein fouet, pour le meilleur et pour le pire, l’ensemble des convulsions et des ruptures qu’a connues le pays depuis 1949, et occupent aujourd’hui les positions dominantes dans la plupart des domaines de la...

Registration Year

  • 2022
    62
  • 2021
    54

Resource Types

  • Journal Article
    116

Affiliations

  • Center for International Studies
    18
  • Sciences Po
    9
  • Université Libre de Bruxelles
    8
  • University of Chile
    7
  • Paris 8 University
    4
  • University of La Rochelle
    3
  • University of Montreal
    2
  • Finis Terrae University
    2
  • Institut National des Langues et Civilisations Orientales
    2
  • Catholic University of Santa María
    2