Rabelais et l’art de contrepéter honnêtement en société

Nicolas Le Cadet
Rabelais est un pionnier de la contrepèterie, permutation de deux sons entre deux mots qui transforme le sens de la phrase. Dès la première édition connue de Pantagruel, il place dans la bouche de Panurge deux contrepèteries qu’Estienne Tabourot qualifiera d’« un peu naturalistes » dans ses Bigarrures (1583). D’autres apparaîtront par la suite : souvent porteuses d’une portée satirique ou polémique, elles signalent le goût profond de Rabelais pour les jeux sonores et la...