Le « copione » des False Confidenze (1856) d’Adelaide Ristori

Paola Ranzini
Cette étude essaie de retrouver des traces permettant de reconstituer le processus de création d’une grande vedette du théâtre italien : Adelaide Ristori. Le principal document étudié est une brochure retrouvée dans les archives du Museo-Biblioteca dell’Attore qui atteste le travail de révision, traduction et adaptation qu’elle a conduit sur la traduction italienne des Fausses confidences de Marivaux en vue de sa mise en scène.
This data repository is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our documentation.