Le pouvoir royal face au phénomène des tournois (milieu XIIIe siècle-milieu XIVe siècle)

Vincent Martin
Durant la seconde moitié du Moyen Âge, les tournois jouissent en France d’une très forte popularité, en particulier au sein de la noblesse. Néanmoins, ces rencontres martiales troublent souvent la tranquillité publique et sont de nature à détourner les sujets des croisades et des guerres royales. C’est pourquoi, dès le XIIe siècle, les tournois font l’objet de réglementations émanant tant d’autorités ecclésiastiques que séculières. Si les interdictions édictées par l’Église à l’encontre de ces activités...
This data center is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our Documentation.