Le masculin et ses multiples sens

Pascal Gygax, Ute Gabriel & Sandrine Zufferey
L’utilisation dite générique de la forme grammaticale masculine en français et plus généralement dans les langues indo-européennes, comme par exemple le terme les étudiants pour désigner un groupe mixte, dénote une forme certaine d’androcentrisme. Tout d’abord, elle nous contraint à percevoir le monde au travers d’un prisme masculin. Ensuite, elle induit des représentations mentales biaisées, favorables aux hommes. Finalement, elle représente une asymétrie linguistique profonde, du fait que la forme masculine est associée à plusieurs...
This data repository is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our documentation.