L'effet de la richesse sur la consommation aux États-Unis

Yanick Desnoyers
La forte augmentation de la richesse au cours de la deuxième moitié des années 1990 a généré l'équivalent d'un certain montant d'épargne et, du même coup, un glissement important du taux d'épargne des ménages. Dans la présente étude, l'auteur tente d'expliquer cette baisse importante du taux d'épargne observée depuis 1995. Pour ce faire, il utilise la méthodologie de King, Plosser, Stock et Watson (King et coll. 1991). Contrairement aux résultats obtenus par plusieurs autres études,...
This data repository is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our documentation.