Gouvernance économique et exigences du développement au Maroc a l’heure du printemps arabe

HICHAM ATTOUCH & HAFIDA NIA
En 2011, les révoltes des jeunes dans les pays arabes furent un moment historique de revendication de la démocratie. Deux facteurs majeurs ont favorisé l’éclosion du printemps arabe: les réseaux électroniques sociaux et les effets pervers de la crise systémique internationale. Faisant partie de l’espace arabe, le Maroc n’a pas été exclut à cette dynamique. En effet, le «Mouvement du 20 février», constitué en 2011, a réclamé sur le plan économique une bonne gouvernance économique...
This data repository is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our documentation.