Limites du « plan », comme instrument de l’action publique dans la « fabrique urbaine » des grandes villes marocaines. Cas de Casablanca et de Rabat

Sanae Aljem & Imane Bkiri
Dans le contexte d’évolution rapide des modes de gestion et face aux nouvelles exigences des projets que requièrent les villes, les outils juridiques et urbanistiques de l’urbanisme prévisionnel et réglementaire ont montré leurs limites. Les lois d’urbanisme, élaborées sur des schémas statiques, paraissent obsolètes aux yeux de l’Administration marocaine comme aux yeux du secteur privé. Le recours permanent à la gestion de la ville par dérogation en est la grande conséquence. Celle-ci aurait pu toutefois...
This data repository is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our documentation.