Retour sur les trajectoires d’habiter des personnes exilées du square Daviais

Sabryn Daiki, Roy Elise & Théo Fort-Jacques
Le camp de personnes exilées qui s’est improvisé au square Daviais à l’été 2018 constitue l’une des manifestations les plus tangibles de la « crise de l’accueil » à Nantes. Cet évènement a mis en lumière de nouvelles géographies d’habiter, celles des personnes exilées. Cet habiter se révèle temporaire, fragile et parfois même illégal. Ici et là, pour de courts ou longs instants, les personnes exilées ont engagé des relations sociales, se sont appropriées un...
This data repository is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our documentation.