Emplois et lieux de travail des classes populaires de la métropole nantaise : géographie des clivages professionnels et de genre

Nicolas Raimbault
La pandémie du Covid 19 a produit un effet de loupe inédit sur ceux qui ont été politiquement et médiatiquement nommés les «travailleurs essentiels». Derrière cette expression, on retrouve des emplois majoritairement occupés par les classes populaires, à la fois les ouvrier·e·s, de l’industrie, de l’agriculture, de la construction et de la logistique, et les employé·e·s de certains services à la personne et des services directs à la consommation (caisses, réassortiment). Pendant les confinements, ils...
This data repository is not currently reporting usage information. For information on how your repository can submit usage information, please see our documentation.